Justice : 220 personnes portent plainte contre Philips et leurs respirateurs dangereux pour la santé

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Justice : 220 personnes portant plainte contre Philips et leurs respirateurs dangereux pour la santé
Article rédigé par France 3 - S. Broomberg, J. Wild, F. Bohn, C. Apiou
France Télévisions
France 3
220 patients ont porté plainte contre le groupe Philips. Malgré les alertes, Philips est soupçonné d'avoir continué à utiliser une mousse potentiellement cancérigène pour équiper leurs respirateurs, des appareils utilisés contre l'apnée du sommeil.

Un respirateur de la marque Philips, utilisé pour lutter contre l’apnée du sommeil, est au cœur d’une affaire. Christophe Madelon l’a utilisé pendant près de deux ans. Assez rapidement, il a constaté des effets indésirables. "Je me réveillais une dizaine de fois par nuit à peu près, la gorge desséchée, (...) les yeux rouges, la gorge qui gratte (...)", décrit-il. En cause, une mousse en polyuréthane intégrée au respirateur.

Une mousse cancérigène

La mousse est suspectée de dégager des particules toxiques. Ainsi, 220 personnes ont porté plainte contre Philips. Me Christophe Lèguevaques, avocat, révèle qu’un toxicologue a bien établi le caractère cancérigène des respirateurs. Plusieurs personnes en seraient décédées. De son côté, le géant industriel affirme que ces appareils respectent les règles de sécurité. Les plaignants souhaitent que Philips reconnaisse ses torts.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.