Cet article date de plus de deux ans.

Vidéo "La nature a été mon garde-manger et ma pharmacie" : il se nourrit uniquement de ce qu'il trouve dans son jardin

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Rob Greenfield a voulu prouver que l'on pouvait trouver des aliments naturels tout autour de nous… même en ville.
BRUT
Article rédigé par

Rob Greenfield a voulu prouver que l'on pouvait trouver des aliments naturels tout autour de nous… même en ville.

"Ce truc là, si vous ne l'avez pas déjà deviné, c'est mon papier toilette. C'est super doux."

Des feuilles en guise de papier toilette… C'est l'une des solutions insolites qu'a trouvée Rob Greenfield pour vivre en totale autonomie dans son jardin à Orlando, en Floride. Au cours de cette année, cet Américain a cultivé et cherché toute sa nourriture... autour de lui. Ainsi, il a survécu sans jamais acheter de nourriture ou de médicaments. "Pas de supermarchés, pas de restaurants, pas de bière dans un bar. Toute ma nourriture doit provenir soit de mon jardin, soit de ma recherche dans la nature", explique Rob Greenfield. Quand il n'était pas en train de faire pousser sa propre nourriture, Rob Greenfield allait chercher des fruits et des légumes qui poussaient en ville et les conservait pour plus tard.

Être plus attentif à la provenance de notre nourriture

Avant cette expérience radicale de mode de vie durable, Rob Greenfield menait une vie normale : il dirigeait une entreprise de marketing à San Diego. Mais depuis 2013, il s'est donné pour mission de prouver qu'on peut vivre correctement avec beaucoup moins. Pour ce faire, il a d'abord traversé les États-Unis sur un vélo en bambou, période durant laquelle il n'a jamais touché un interrupteur. Il ne s'est lavé que dans des rivières, des lacs et des bouches d'incendie qui fuyaient.

Rob Greenfield ne fait pas ça pour l'argent : son revenu de l'année avant son expérience s'élevait à 5000 dollars par mois. Et il n'essaie pas de convaincre les gens de se couper du monde. "Je veux les inspirer pour qu'ils remettent en question leur nourriture et pour qu'ils changent ensuite leur alimentation, afin qu'ils commencent à cultiver leur propre nourriture", précise-t-il.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.