Cet article date de plus d'un an.

Alimentation : la gaufre au Maroilles, une nouveauté avec du succès

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Alimentation : la gaufre au Maroilles, une nouveauté avec du succès
France 3
Article rédigé par
M. Lebrun, F. Garreau, R. Gauvin, V. Dusausoy - France 3
France Télévisions

Vous connaissez certainement les gaufres, mais sûrement moins bien celles au Maroilles ! Le succès est en tout cas au rendez-vous.

Juste un soupçon de beurre, pas moins de 13 kg de Maroilles : voici les ingrédients principaux de la nouveauté de la pâtisserie des Flandres à Erquighem-Lys (Nord). Pour cette gaufre à l’odeur bien particulière, on fait chauffer une crème de Maroilles, puis on pétrit la pâte avec 100 kg de farine, quelques oeufs et deux ou trois autres ingrédients. Une fois la pâte mélangée, la fabrication des gaufres peut commencer. Pour une couleur juste dorée, 31 secondes au four sont nécessaires, pas plus.

30 000 gaufres par jour

Vient ensuite le moment du fourrage, dont les secrets ne sont pas révélés, secret professionnel oblige. Prêt de 30 000 de ces pâtisseries sont fabriquées chaque jour. Deux spécialités régionales en une, la gaufre et le Maroilles : c’est une tradition transmise de père en fils à la pâtisserie des Flandres. La nouveauté, primée deux fois au Salon international de l’alimentation, est commercialisée depuis un mois dans le Nord. Elle peut se déguster au dîner, au goûter ou même au petit-déjeuner, trempée dans du café.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.