Santé : l'orthorexie, l'obsession de la nourriture saine

a revoir

Présenté parDavid Pujadas

Diffusé le 14/01/2014Durée : 00h40

Voir la vidéo
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Est-ce l'effet d'un principe de précaution mal compris ? Ou est-ce lié au culte du corps et de la minceur.

Un esprit sain dans un corps sain. C'est la devise de Marc Menant. A 65 ans, il pèse le même poids que quand il avait 18 ans et c'est sa fierté.

Travailler sur le corps, ça dégage l'esprit. Ça permet d'être créatif et d'être dans la tonicité, d'éviter les coups de fatigue dans la journée.

Cet ancien journaliste radio fait partie des gens dit orthorexiques. Obsédés par la nécessité de se nourrir sainement. Chaque matin au petit-déjeuner, c'est le même rituel.

Un verre d'argile. C'est de l'argile broyée. Ça permet de purifier le foie.

Ensuite, il absorbe quelques fruits secs pour leurs vertues antioxydantes, du pain complet, et pour les vitamines, un jus de fruit maison, sans sucre ajouté.

Le sucre blanc est l'un des éléments qui polue le plus le corps, ça acidifie le corps.

Il n'y a pas que le sucre qu'il considère comme un poison. Il ne mange plus ni de viandes, ni de produits laitiers, et ne bois plus d'alcool.

Je ne suis pas dans la privation, je suis dans le plaisir. Un plaisir calculé. J'essaie de savoir avant ce que je mange.

Comme lui, 1 Français sur 5 serait orthorexique. Un trouble souvent nié par les personnes concernées. Ce psychiatre en reçoit régulièrement parmis ses patients.

A partir du moment ou ça devient obsessif, ou on ne pense plus qu'à la nourriture et à la pureté, ou on recherche l'aliment parfait pour pouvoir être parfait et ne jamais mourir, on rentre dans un trouble anxieux.

Autre risuqe, l'associabilité. Quand on ne mange que des fruits, difficile d'aller dîner chez n'importe qui. Ils ont tendance à se retrouver entre eux. Laurence, la compagne de Marc partage ses convictions et son régime alimentaire.

On savoure plus que les autres parce que pour le réveillon, on mange une mangue et ça dégouline tellement c'est juteux.

Seule entorse au régime, une crêpe avec un oeuf ou du jambon.

En bref, la pêche surprise de ces marins japonais. Alors qu'ils espéraient remonter de nombreux poissons, ils ont attrapé dans leur filet ce calamar géant.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==