Cet article date de plus de sept ans.

La météorologie de l'espace

écouter (30min)
Jean Lilensten, directeur de recherches au CNRS, spécialisé dans l'activité solaire et son impact sur les planètes du système solaire, donc la Terre, publie Chasseurs d'aurores, aux éditions de la Martinière. Ce livre propose une vision humaniste de la recherche, abordée à travers le quotidien d'un astronome.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (©)

Grâce aux tranches de vie de Jean Lilensten, on découvre comment ce métier permet de sauter de découvertes sur l'atmosphère de la planète Mars à des spectacles grands publics, d'expériences scientifiques sophistiquées à un simulateur d'aurores polaires, de la question de l'impact de l'activité solaire sur le climat à celle du rôle de l'astrophysique dans la marche de la Paix. Le fil conducteur est une discipline neuve, la météorologie de l'espace, et l'image de fond est celle des aurores polaires, omniprésentes dans tout l'ouvrage.

Le soleil est une étoile qui produit sa propre énergie. Il l'envoie dans l'espace sous forme de rayonnements et d'électricité que l'on appelle le vent solaire. Le vent solaire peut être multiplié par un facteur 10 en quelques heures comme en quelques années. On appelle cela l'activité solaire, explique Jean Lilensten.

La météorologie de l'espace peut impacter beaucoup de choses : satellites, télécommunication, GPS, distribution d'électricité, pipeline... Tous les objets industriels qui ont besoin de savoir comment est l'activité solaire et comment elle va impacter l'environnement spatial de la Terre.

  • Chasseur d'aurores* , aux éditions de la Martinière.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.