Un jour, une question, France info

Un jour, une question. Pourquoi, contrairement à Galilée, Copernic n’a-t-il pas dû abjurer ?

La réponse et les explications d’Anna Alter, docteur en astrophysique et journaliste scientifique.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Galileo Galilei par Justus Sustermans, en 1636 (détail).
Galileo Galilei par Justus Sustermans, en 1636 (détail). (By Justus Sustermans, Public Domain.)

La question posée dans "Un jour, une question" est la suivante : pourquoi, contrairement à Galilée, Copernic n’a-t-il pas dû abjurer ?

La bonne réponse est : il est mort à la parution du livre qui émettait l’hypothèse que la terre tourne autour du soleil.

Les explications d’Anna Alter, docteur en Astrophysique, journaliste scientifique et directrice de la collection Sur les épaules des savants, aux éditions Le Pommier.
Parmi les titres parus : De quels atomes sommes-nous faits ? (Anna Alter avec Étienne Klein), Les gènes, ce qu’on ne sait pas encore (Anna Alter avec Axel Kahn), Qui sont nos ancêtres ? (Anna Alter et Brigitte Senut), Le soleil et son système, ce qu'on ne sait pas encore (Anna Alter et Hubert Reeves).

La question de mercredi 11 janvier

Que signifie le mot "apôtre" ?

Si vous répondez correctement à cette question, un tirage au sort quotidien peut vous permettre de gagner des ouvrages de culture générale publiés par Le Monde.

Merci de bien vouloir jouer à l’aide du formulaire ci-dessous : les réponses adressées par courrier électronique ou par réseaux sociaux ne seront pas prises en compte.

Galileo Galilei par Justus Sustermans, en 1636 (détail).
Galileo Galilei par Justus Sustermans, en 1636 (détail). (By Justus Sustermans, Public Domain.)