Tout Info, tout éco, France info

La France en fête à Davos

Le forum économique mondial de Davos s'ouvre officiellement aujourd’hui dans la célèbre station suisse... C’est la 45ème édition et une nouvelle fois le succès est garanti.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Les forces de l'ordre surveillent Davos © Maxppp)

Le Forum de Davos, c’est chaque année un concentré de tout ce que la planète compte de décideurs politiques et, surtout, économiques (2500 personnes en provenance de 140 pays).

Les mauvaises langues vous diront que ce qui est intéressant c’est le côté obscur de la force : tous ces dirigeants réunis, non pas pour comploter, mais pour discuter et échanger quelques précieuses cartes de visite.

Le thème retenu cette année est ''le nouveau contexte global''. Pour la première fois, les participants interrogés en amont du rendez-vous placent le risque de guerre et de conflit international en tête de leurs préoccupations.

 

***La France y est particulièrement bien représentée cette année

 *

Au risque de se voir encore reprocher ses accointances avec le monde de la finance, François Hollande se rendra pour la première fois dans la station suisse vendredi prochain. Il y prendra la parole et présidera le troisième conseil stratégique de l’année qui se tient d'ordinaire à Paris.

L'événement sera aussi le baptême du feu pour la toute nouvelle agence Business France née il y a quelques jours de la fusion des agences de promotion de l’export et des investissements étrangers.

20.000 entreprises étrangères implantées en France emploient aujourd’hui 2 millions de personnes et réalisent un tiers de nos exportations. Mais l’image de la France s’érode du côté américain, allemand et britannique tout en s’améliorant du côté des pays émergents, notamment en Asie. La mission de Business France est de présenter l’hexagone sous la bannière simple d’un pays créatif et innovant. Gageons que l’air alpin et l'altitude de Davos soient source d’inspiration.

 

Quel est le coût d’une participation au Forum de Davos ?

 

Le ticket d'entrée qui est d’environ 16.000 euros, hors frais d'hébergement et de transport, plus une cotisation annuelle de 35.000 euros à la fondation organisatrice basée à Genève.

Pour les entreprises, envoyer entre deux et cinq représentants pour les quatre jours de conférence coûte de 200.000 à 500.000 euros. Le mieux est de se faire inviter.

(Les forces de l'ordre surveillent Davos © Maxppp)