Cet article date de plus de huit ans.

Mireille Darc : "Je fais des documentaires pour me trouver"

écouter (5min)
Mireille Darc revient sur le devant de la scène avec un beau livre illustré par des photos de Richard Melloul. Une femme libre est publié chez Flammarion. [rediffusion du 22 novembre 2013]
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (©)

"Pour moi une femme libre, c'est une femme qui décide
de sa vie, qui est responsable et qui s'assume,
" explique Mireille Darc, qui considère que Brigitte Bardot est une femme objet : "Quand vous voyez les
films de Brigitte, c'est une femme objet, un objet de désir. Moi pas du tout.
Je suis arrivée en disant que je revendiquais le droit au choix, partir quand
je veux et faire ce que je veux.
"

Les documentaires

Mireille Darc a réalisé des documentaires sur les
prostituées
, les actrices X, ou les bonnes soeurs. Le point commun ? "Ce
sont des femmes
". "Quand j'interview des femmes, c'est une partie
de moi que je recherche. Toutes ces femmes quand je leur pose des questions, je
sens très bien ce qu'elles ressentent
, explique l'actrice.  Les documentaires, je les fais pour me
trouver. Ce sont comme des thérapies. J'essaie de trouver mes peurs, d'affronter
mes manques.
"

Son dernier documentaire était sur le pardon : "C'est
difficile de pardonner. C'est difficile aussi de se pardonner certaines choses,
donc c'est bien de s'y arrêter et d'avancer sur ce problème.
"

L'actrice

Pour apprendre un texte, Mireille Darc se met devant un
miroir :

"Je joue la scène devant un miroir. J'ai besoin de me regarder et
je me fais pleurer. Je suis très touchée par ce que je dis, je suis très
intéressée par moi quand je suis devant un miroir. Ce n'est pas moi qui suis
là, c'est l'actrice.
"

Elle se considère comme une actrice, pas comme une
comédienne : "Une comédienne est une femme qui interprète des rôles, moi
je les joue
", confie-t-elle.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.