Tout et son contraire, France info

Jean-Paul Enthoven : "Le plus grand luxe c'est d'être anonyme"

Jean-Paul Enthoven, critique, écrivain, et directeur éditorial des éditions Grasset, est ce que l'on appelle une figure du milieu littéraire parisien. Il est le meilleur ami de Bernard Henri Lévy, également le père de Raphaël Enthoven, philosophe médiatique, homme de radio et de télévision, et qui est également LE Raphaël de la fameuse chanson de Carla Bruni. Ils signent dans la très belle collection des dictionnaires amoureux de chez Plon, le Dictionnaire amoureux de Marcel Proust.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

C'est la première fois qu'un tel dictionnaire est rédigé à
quatre mains. Dès la préface on apprend que les deux auteurs ont des vues
divergentes sur Proust, notamment sur l'importance de sa biographie dans son
œuvre. C'est le sens du livre posthume de Proust intitulé Contre
Sainte-Beuve
, dans lequel il s'attaque à Sainte-Beuve, grand critique
littéraire du XIX° qui prétendait que l'œuvre d'un écrivain dépendait de sa
vie, et s'expliquait par elle.

"Nous n'aimons pas le même Marcel Proust. Rapahël a
une vision de philosophe, moi de littéraire et nous n'avons jamais eu besoin de
nous concerter. Rapahël pense que le plus intéressant chez Proust est à la
recherche du temps perdu et moi j'aime beaucoup la vie de Marcel.
"

Feuilleter le Dictionnaire amoureux de Marcel Proust

Le métier d'écrivain

Jean-Paul Enthoven s'est mis à l'écriture tardivement. "Quand
on est critique d'un côté et éditeur de l'autre, la case du milieu on a
tendance à penser que c'est la place du mort. J'avais un blocage et un
jour Philippe Sollers me dit : tu sais, tu devrais publier rapidement parce
qu'au fond un livre c'est le seul endroit où on a son nom tout seul. C'est
comme une tombe et cela a un peu la même forme. Cela m'a débloqué
."

La séduction

Jean-Paul Enthoven a une réputation de séducteur à laquelle
il a participé lui-même. Dans le roman à clefs qu'il a publié en 2008, Ce que
nous avons meilleur, on apprend qu'il est couvert d'amoureuses, mais qu'il les
aime petites ("des petites amoureuses"), qu'il collectionne les fiancées, mais
qu'il les préfère "de passage" et "provisoires".

"On a tous plusieurs saisons dans la vie. J'ai eu mes
saisons libertines et puis pendant très longtemps j'ai confondu la passion et l'amour.
Je n'avais pas compris que l'un commence quand l'autre s'achève.
"

Le plus luxe

On a beaucoup parlé de Raphaël Enthoven lorsqu'il était en couple avec Carla Bruni. Une période dont ne souhaite pas parler Jean-Paul Enthoven qui préfère rester discret.

"Je pense que le plus grand luxe c'est de se réfugier et d'être anonyme. Les marchandises les plus précieuses sont le silence et l'anonymat. "

(©)