Cet article date de plus de neuf ans.

Repérer le "fait maison" au restaurant

écouter (3min)
Les plats qui sont proposés sur les cartes des restaurants ne sont pas toujours cuisinés sur place. Faute de temps, ou de personnel, les établissements font souvent appel à des préparations industrielles.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (©)

Au restaurant, le cuisiné maison se ferait rare... Les salades sortent de sacs en plastique
et sont assaisonnées avec des vinaigrettes toutes faites.

Le moelleux au chocolat vient souvent du congélateur et la crème brûlée
d'une préparation vendue en briques. Quant aux tartes au chocolat, il est très
facile de les fabriquer avec une ganache industrielle versée dans un fond de
pâte industriel.

Les plats tout prêts envahissent les cuisines des restaurants, car
ils sont très simples à gérer, pour les établissements.

Le fait maison, qui utilise des produits très sensibles
comme les œufs, doit en général être consommé dans la journée ou jeté, alors
que les produits préparés par l'industrie agro-alimentaire permettent une
conservation plus longue.

Des consommateurs avertis passionnés de bonne cuisine ont
pris l'initiative de recenser les restaurants qui disent la vérité à leurs
clients. 

Pour être sûr qu'un restaurant propose des plats faits sur
place avec des produits bruts, on peut se fier au label "maître
restaurateur"
un label d'Etat créé il y a 4 ans. Il est délivré et
contrôlé par un organisme indépendant.

Du bistrot de quartier au restaurant étoilé, 2 000
établissements affichent aujourd'hui en France le label Maître restaurateur. 

Le 100% frais relève de l'utopie, il est quasiment
impossible par exemple de trouver des gambas qui n'auraient pas été surgelées.

Mais entre un produit brut surgelé, puis cuisiné et des plats tout prêts sous vide ou en
conserve, l'écart est immense !

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.