Paris, la bataille, France info

Où sont les femmes ?

Faut-il être un homme blanc et quadragénaire pour être candidat à la mairie de Paris ? Cette "catégorie" est surreprésentée par rapport aux candidates, alors que l’actuelle maire est pourtant une femme. Neuvième épisode du podcast "Paris, la bataille".

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Lancement du collectif \"Fortes\" à Paris le 26 octobre 2019
Lancement du collectif "Fortes" à Paris le 26 octobre 2019 (COLLECTIF FORTES)

David Belliard, Cédric Villani, Benjamin Griveaux, Gaspard Gantzer, Pierre-Yves Bournazel, Serge Federbush, Marcel Campion… Y’a pas un truc qui vous choque ? Tous ces candidats à la mairie de Paris sont des hommes (ils sont également tous blancs). Face à eux, pour le moment, seulement deux femmes sont officiellement déclarées : Danielle Simonnet et Rachida Dati ; et bientôt trois avec l’entrée en campagne de l’actuelle maire de Paris, Anne Hidalgo à la fin de l’année.

En attendant, c’est à se demander : où sont les femmes dans cette  campagne ?   La loi sur la parité du 6 juin 2000 oblige bien sûr les listes à présenter un nombre égal de femmes et d’hommes, mais elles ne sont pas encore constituées. Il y a aussi une quasi-parité dans les mairies d’arrondissement : 9 femmes pour 11 hommes à Paris.

Mais pour le moment, ce sont bien les affrontements entre des hommes qui focalisent l’attention. De jeunes militantes du mouvement Paris en Commun viennent du coup de lancer "Fortes",  un collectif qui veut donner la parole aux femmes et soutenir la candidature de la maire sortante.     

Lancement du collectif \"Fortes\" à Paris le 26 octobre 2019
Lancement du collectif "Fortes" à Paris le 26 octobre 2019 (COLLECTIF FORTES)