Nouveau monde, France info

Il y a 40 ans, l'invention du microprocesseur

C'est aujourd'hui l'anniversaire du tout premier microprocesseur, l'Intel 4004.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

C'est en 1971 en Californie. Deux ingénieurs de la société
Intel, Ted Hoff et Federico Faggin, mettent au point la toute première puce
électronique. C'est une révolution.

Une révolution car c'est la première fois
que l'on arrive à faire tenir sur une minuscule plaquette de silicium de
quelques millimètres carrés des milliers de composants électroniques qui
occupaient auparavant l'équivalent d'une boite à chaussures. Cette
miniaturisation va ouvrir la voie à la micro-informatique et à la numérisation
généralisée que nous connaissons aujourd'hui.

2300 transistors miniaturisés

Le premier microprocesseur est commercialisé le 15 novembre

  1. Il est sobrement baptisé le 4004. Il contient l'équivalent de 2300
    transistors. Aujourd'hui, un processeur moyen en contient plus d'1 million. Leur
    puissance double tous les 18 mois grâce à la diminution constante de la finesse
    de gravure. C'est la fameuse "Loi de Moore" qui se vérifie encore
    aujourd'hui.

En 1975, c'est-à-dire à la préhistoire de la
micro-informatique, des centaines de jeunes gens passionnés, comme un certain Steve
Wozniak, futur co-fondateur de la société Apple, se jettent sur ces nouveaux joujoux
qui leur permettent de concrétiser leurs rêves : fabriquer des ordinateurs personnels.

Un cap est franchi dans les années 1980 avec les processeurs
de la famille x86 qui vont équiper les ordinateurs PC pendant des décennies.

Les microprocesseurs se fabriquent en série dans des salles
blanches à partir de plaque tranchées dans d'énormes cylindres de silicium.

Des puces qui  révolutionnent notre quotidien

Outre nos ordinateurs, elles ont envahi nos appareils
audio-vidéo, nos équipements électroménagers, nos avions et même nos voitures.

Il n'y a plus aucune opération technique qui ne soit pilotée
par un microprocesseur sous le contrôle d'un logiciel.

Ce phénomène va évidemment se poursuivre et même s'accroître
dans le futur, notamment avec les "objets connectés". Il faut
s'attendre à trouver, demain, des microprocesseurs dans nos canapés, nos
vêtements ou nos brosses à dents…

 

(©)