Modes de vie, France info

Les astuces pour combattre la routine

Nous vivons tous dans une certaine routine : on se lève à la même heure, on se rend dans les mêmes lieux, on accomplit les mêmes gestes. Cela entraîne souvent ennui, fatigue, manque d’énergie et surtout fermeture au reste du monde. Mais parfois, il suffit de peu de choses pour déprogrammer la routine.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(© Maxppp)

Pour ne pas s’enfermer dans la routine, il suffit tout simplement de faire un pas de côté, de sortir de notre perception habituelle pour expérimenter de nouvelles sensations, de nouvelles émotions. Maïté Sauvet, qui est chercheuse en neurosciences explique que lorsque nous renouons, en pleine conscience, avec des sensations connues mais oubliées ou délaissées, nous réactivons des réseaux de neurones qui réactivent bien-être et plaisir.

 

Le but, dans ce genre de situation c’est de s’autoriser l’école buissonnière, de se déconnecter  de l’habitude, du temps de trajet. En levant les yeux, regardez l’architecture, les arbres, s’il y en a, les gens autour de vous, observez comme si vous étiez en train de vous balader dans un pays étranger. Dans le métro, prenez le temps d’observez autour de vous.

En se promenant

Maïté Sauvet propose le reportage au coin de la rue. On se donne une rue du quartier pour objectif, de préférence une rue très familière, et on part en reportage, en tâchant, smartphone ou carnet en main, de détecter, de découvrir des choses nouvelles ou de regarder ce qui est familier d’un autre œil : la forme d’un banc, une fleur qui aurait poussé dans un coin de trottoir, un graffiti, une personne, une devanture, un immeuble. Le but du jeu est de rafraichir son regard sur notre environnement. Il est possible de se donner un thème, ou d’inventer autre chose. Cela nous oblige à sortir de l’enfermement intérieur qui nous bloque.

Une expérience

On joue à se mettre dans la peau d’un autre quelques minutes par jour, ou davantage. Choisissez quelqu’un, un personnage de film, de BD, un héros, un homme politique, et imaginez quels pourraient être ses réflexions, ses répliques, sa manière d’être dans la situation qui est la vôtre : conduire les enfants à l’école, participer à une réunion. Cette expérience permet de modifier sa perception sur sa propre vie. C’est un exercice qui permet de développer sa souplesse cérébrale et psychique, de relativiser sa propre vie, de la voir sous un autre jour. Très efficace, d’après Maïté Sauvet.

 

(© Maxppp)