Cet article date de plus d'un an.

PODCAST. Les infox de l'Histoire : "Gleiwitz, 31 août 1939, l'infox qui a déclenché la Seconde Guerre mondiale"

Le 31 août 1939, en attaquant une station de radio allemande avec un commando de SS déguisés en soldats polonais, Alfred Naujocks donnait à Hitler un prétexte pour envahir la Pologne. Une fausse attaque qui a déclenché la Seconde Guerre mondiale. Avec l'historien Fabrice d'Almeida.
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié
Photo prise en septembre 1939 de l'armée allemande entrant en Pologne après avoir attaqué le pays, le 1er septembre, à l'aide de six divisions blindées et de plus d'un million de soldats allemands. (AFP)

Le 1er septembre 1939, à 6 h du matin, la radio de Varsovie annonçait aux Polonais l'invasion de leur pays par l'armée allemande pour justifier cette agression prévue depuis longtemps. Hitler avait besoin d'un prétexte faire croire qu'en envahissant la Pologne, il ne faisait que riposter à une attaque polonaise sur le territoire allemand. Une fausse agression imaginée par Himmler et par le chef du SD, le service de sécurité du Reich. Le 5 août 1939. Celui ci recevait dans son bureau l'homme auquel il confia la mission de préparer, dans le plus grand secret une attaque de faux soldats polonais sur l'émetteur radio de la petite ville allemande de Gliwice, tout près de la frontière polonaise. Il s'appelait Alfred Naujocks.

Alfred Naujocks ne figure dans aucun livre d'histoire et tout le monde aujourd'hui a oublié que c'est lui qui, le 31 août 1939, a donné à Hitler le prétexte qu'il attendait pour envahir la Pologne en organisant la fausse attaque d'une station de radio allemande par des SS déguisés en soldats polonais.

Patrice Gélinet : On peut dire qu'en matière de désinformation, celle dont nous allons parler quand on en connaît les conséquences, c'est à dire tout simplement la Seconde Guerre mondiale, c'est sans doute une des plus grandes époques de l'histoire.

Fabrice d'Almeida : Oui, et paradoxalement, cette très grande force est totalement oubliée. Je trouve qu'on en parle très peu, alors qu'elle devrait être enseignée dans les écoles comme un cas spécifique, comme un modèle. Même dans les écoles de commerce, on pourra utiliser. Et eh bien non, on en localise pas alors que franchement, c'est un modèle qui a été repris, réutilisé et qui avait déjà été utilisé. On n'y reviendra par Hitler auparavant.

Utiliser l'uniforme de l'ennemi pour faire une opération qui est une provocation. C'est dans le jargon militaire, une opération fausse bannière, "false flag" ?

Exactement. C'est du registre, presque de la propagande noire. C'est quand on essaie de se faire passer pour l'adversaire en essayant de faire croire que c'est lui qui agit. Et c'est ce que notre ami aujourd'hui, si je puis dire, va essayer de faire en 1939 et il va y parvenir.

Qui était-il, Alfred Naujocks ?

C'est un tout jeune homme. En réalité, il est né en 1911, Il est d'une petite famille de commerçants. Il rentre au Parti national socialiste en 1931. Et assez vite, comme c'est un jeune homme assez dynamique, il est repéré et il va rentrer dans une partie très particulière de la SS qui est le Sicherheitsdienst, c'est à dire le Service de renseignement de sécurité, le service de renseignement de la SS, et il va travailler avec le personnage dont il parlait tout à l'heure dans le texte que vous avez entendu. Il va travailler avec Reinhard Heydrich. Il va effectuer plusieurs opérations très rapidement pour rappeler son petit parcours d'apprenti manipulateur. Il est d'abord tueur. En 1935, il va se rendre en Tchécoslovaquie pour abattre un opposant au régime nazi qui a eu, comment dire, la pièce d'interrompre un discours de Hitler. Et donc cet homme qui s'appelle Rudolf va être tué, abattu par New York. Et ensuite il va monter d'autres coups des faux courriers de Hitler. C'est vraiment le génie du mal, mais caché, c'est le personnage derrière, dans l'image.

Avec "Les infox de l’Histoire", la deuxième saison du podcast de la Fondation Descartes en partenariat avec franceinfo, voyagez à travers les époques au cœur des grands épisodes de désinformation. Patrice Gélinet et ses invités exposent et analysent les infox qui ont défrayé la chronique de l’antiquité à nos jours. Complotisme, désinformation, rumeurs, calomnies, emballements médiatiques… Une saison 2 de 8 épisodes pour décrypter les mensonges de l’Histoire.

Producteur : Patrice Gélinet
Réalisatrice : Vanessa Nadjar
Documentaliste/Attachée de production : Juliette Marcaillou
Technicien : Pierric Charles

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.