Les informés de franceinfo, France info

Emmanuel Macron : le terme "président des riches, c’est quasiment un péché originel pour lui"

Les invités des "Informés de franceinfo" sont notamment revenus, vendredi soir, sur les passages médiatiques répétés du président de la République, Emmanuel Macron, ces derniers jours.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Virginie Lepetit, chef d’édition à \"Courrier International\", le 13 avril 2018.
Virginie Lepetit, chef d’édition à "Courrier International", le 13 avril 2018. (RADIO FRANCE / FRANCEINFO)

L'image d'Emmanuel Macron s'est dégradée après son interview de jeudi sur TF1, selon un sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour franceinfo et Le Figaro, publié vendredi 13 avril. Parmi les enseignements recueillis dans ce sondage, 65% des Français le voient comme le "président des riches". Pour les invités des "Informés", vendredi soir, l’étiquette risque encore longtemps de lui coller à la peau.

L’extrait

franceinfo : Est-ce que vous trouvez le sondage paru aujourd’hui, juste à l’égard d’Emmanuel Macron ?

Virginie Lepetit : On lui reproche ce qu’il est depuis le début. Ce n’est pas quelqu’un qui a laissé entendre qu’il était humble. Le terme "le président des riches", c’est quasiment un péché originel pour lui. Depuis le début, ça lui colle à la peau. Il sera à jamais le président des riches, il n’arrivera jamais à se débarrasser de cette étiquette. D’autant plus s’il ne va pas en faveur des retraités. Tout ce qui est reproché là, [dans le sondage Odoxa], est présent depuis le début et date même d’avant son élection.

Les invités

André Bercoff, journaliste et essayiste, cofondateur de la webtv "La France Libre"

Soazig Quéméner, rédactrice en chef Politique à Marianne

Frédéric Farah, économiste, enseignant à l’université Panthéon-Sorbonne

Virginie Lepetit, chef d’édition à Courrier International

Virginie Lepetit, chef d’édition à \"Courrier International\", le 13 avril 2018.
Virginie Lepetit, chef d’édition à "Courrier International", le 13 avril 2018. (RADIO FRANCE / FRANCEINFO)