Cet article date de plus de sept ans.

Syd Barrett ressort de sa chambre

écouter (5min)
Le premier guitariste et chanteur de Pink Floyd a publié quelques disques solo avant de sombrer dans la dépression et l'isolement. Ils ressortent en vinyle et Bertrand Dicale les a réécoutés.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 ("The Madcap Laughs", le premier album solo de Syd Barrett après son éviction de Pink Floyd... mais avec les musiciens de Pink Floyd.)

 Syd Barrett est le premier chanteur et guitariste des Pink Floyd, et ses disques solo ressortent ces jours-ci en vinyle, en beaux 33 tours comme ils furent découverts jadis.

En outre, le Vingtième théâtre à Paris, présente jusqu’au 27 juillet le spectacle du groupe français Encore Floyd, qui joue note pour note les légendaires concerts des premières années de Pink Floyd – et donc les grands classiques de Syd Barrett.

 

Dans cette chronique, vous entendez des extraits de :

Chapter 24 par The Pink Floyd (The Piper at the Gates of Dawn, 1967)

Insterstellar Overdrive par The Pink Floyd (The Piper at the Gates of Dawn, 1967)

Octopus par Syd Barrett (The Madcap Laughs, 1970)

Wined and Dined par Syd Barrett (Barrett, 1970)

It’s Obvious par Syd Barrett (The Madcap Laughs, 1970)

 

Vous pouvez également suivre l'actualité de cette chronique

Vous pouvez aussi retrouver sur le site de France Info les quarante-deux épisodes de notre série d’été de 2013 La Face cachée des tubes.

Pendant le Tour de France 2013, nous vous avons proposé, en vingt-trois épisodes, la chronique Ces chansons qui font le Tour.

Et, le 14 juillet, commencera notre nouvelle série d’été, La Fleur au fusil , consacrée au quotidien des Français pendant la Première Guerre mondiale, tel qu’il est dévoilé par la chanson.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.