Cet article date de plus de dix ans.

Réécouter Jacques Higelin : du pur bonheur !

Cette semaine sort un coffret de 14 CD qui permet de revenir sur la carrière du funambule de la chanson. Bertrand Dicale l'a écouté - en entier.
Article rédigé par Bertrand Dicale
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 5 min
  (©)

Cette semaine, paraît un coffret de quatorze CD à prix doux.

Ce n'est pas une intégrale et c'est pour cela que le coffret s'intitule Le coffret essentiel  : il y a 13
albums studio de Jacques Higelin, mais il manque les trois albums parus chez
Jacques Canetti production ou chez Saravah entre 1965 et 1971, *Beau repaire,

  • le dernier album paru au printemps dernier et puis – allez savoir pourquoi,
    l'album Paradis païen paru en 1998. Mais
    il y a aussi un 14e CD, un CD de raretés et de duos d'un peu toutes
    les époques...

Et, c'est un exercice très agréable que de traverser l'œuvre de Jacques
Higelin avec ce coffret, parce que ça nous confirme que cet artiste n'a jamais
vraiment dévié de sa route. Une route de liberté, une route d'invention, une
route d'insolence.

 

Dans cette chronique, vous entendez des
extraits de :

Jacques Higelin, Boxon (1975)

Jacques Higelin, Ah la la quelle vie qu'cette
vie
(1979)

Jacques Higelin, Qu'est-ce qui se passe à la
caisse ?
(2010)

Jacques Higelin et Isabelle Adjani, Je ne
peux plus dire je t'aime
(1990)

 Et Jacques Higelin est en concert demain à Chevigny-Saint-Sauveur, le 5 novembre au Blanc Mesnil, le 7 à Saint-Lô, le 9 à Beaumont-sur-Oise, le 19 à Cuire et Caluire, le 26 au Zénith de Paris...

Vous pouvez également suivre l'actualité de cette chronique

Vous pouvez aussi retrouver sur le
site de France Info les quarante-deux épisodes de notre série d'été
La Face cachée des
tubes.

Pendant le Tour de France, nous vous
avons proposé, en vingt-trois épisodes, la chronique Ces chansons qui
font le Tour.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.