Le vrai du faux, France info

Le vrai du faux. Non, le port du voile dans la police ne sera pas bientôt autorisé en France

Antoine Krempf passe au crible des déclarations repérées dans les médias et les réseaux sociaux. Mardi, le port du voile prétendument autorisé pour les policiers. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
franceinfoAntoine KrempfRadio France

Mis à jour le
publié le

Image diffusée sur les réseaux sociaux montrant une policière portant un foulard islamique.
Image diffusée sur les réseaux sociaux montrant une policière portant un foulard islamique. (CAPTURE D'ÉCRAN)

On nous annonce la mise en place d'une nouvelle tenue pour les policiers. D'après une publication partagée ces derniers jours sur les réseaux sociaux, le port du voile devrait bientôt être autorisé dans les rangs de la police nationale. Selon cette même publication, Gérard Collomb, le ministre de l'Intérieur, aurait récemment approuvé un complément à l'uniforme de la police qui permettra aux femmes musulmanes de porter le hijab, un voile qui couvre la tête en laissant le visage apparent. Cette décision aurait été prise pour encourager les femmes qui ont choisi de faire carrière dans la police. Pour illustrer cette annonce, la publication affiche même le modèle de voile sélectionné, un hijab bleu et rouge avec l'écusson de la police nationale.

C'est faux. Gérard Collomb n'a jamais annoncé cela. Cette histoire a d'abord été publiée au printemps dernier, sur le site secretnews.fr, site qui précise sur sa page d'accueil "Toutes les informations présentes sur ce site sont satiriques et/ou parodiques. L’utilisation de noms de personnalités ou d’entreprises est ici à but purement satirique. Les opinions ou idées développées sont fausses et ne peuvent être tenues comme authentiques." Problème : depuis quelques semaines, plusieurs sites ou groupes Facebook ont repris cette histoire sans citer la source originale, ce qui ne permet pas de savoir que l'information est parodique. 

Pourtant, la citation faussement attribuée à Gérard Collomb ne vient pas de nulle part. L'auteur de l'article parodique l'a en fait trouvée au Canada. C'était en août 2016, lorsque le commissaire de la gendarmerie royale canadienne a annoncé la possibilité de porter le hijab pour permettre aux femmes musulmanes de faire carrière en gardant leur voile. L'Écosse a d'ailleurs pris la même décision. Cette décision est cependant impossible en France parce que les fonctionnaires français ont un devoir de stricte neutralité, qui figure aussi dans une loi votée au printemps 2016 sur la laïcité chez les agents publics. 

En résumé : cette histoire de port du voile dans la police française vient d'un site satirique qui s'est inspiré de ce qui est désormais possible au Canada mais qui est inapplicable en France.

Image diffusée sur les réseaux sociaux montrant une policière portant un foulard islamique.
Image diffusée sur les réseaux sociaux montrant une policière portant un foulard islamique. (CAPTURE D'ÉCRAN)