Cet article date de plus de six ans.

Le vrai du faux. "En 30 ans, la richesse des plus riches a été multipliée par 12, la richesse nationale par deux"

Le député de La France Insoumise Eric Coquerel estime que la richesse des Français les plus fortunés a été multipliée par 12 en 30 ans. C'est faux. 

Article rédigé par franceinfo, Grégoire Lecalot
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
Eric Coquerel, député de La France insoumise, s'est trompé de calendrier en évoquant la fortune des plus riches de France. (MAXPPP)

Eric Coquerel a-t-il fait une erreur de mémoire ou d'inattention en citant des chiffres publiés fin juin par France Inter sur la base des données collectées par le magazine économique Challenges ? Le député de La France Insoumise estime que la richesse des Français les plus fortunés a augmenté très rapidement ces dernières décennies. "En 30 ans, la richesse des plus riches a été multipliée par 12, alors que la richesse nationale a été multipliée par deux. Voilà où part l'argent", a-t-il affirmé, en estimant que ces inégalités coûtent plus cher à la France que le coût du travail ou celui des protections sociales.

C'est plutôt faux

En réalité, le député de La France Insoumise rajoute une décennie. La tendance qu'il décrit est plus rapide et se produit sur 20 ans seulement. Le calcul du montant des 500 plus grosses fortunes françaises que réalise Challenges ne remonte d'ailleurs que jusqu'à 1996. Ce sont les seules données qui dévoilent le patrimoine des riches et plus précisément leur patrimoine professionnel individuel.

Un cumul de 240 milliards

Pour ce qui est des dix plus grosses fortunes de France, comme Bernard Arnaud ou Liliane Bettencourt, le cumul des fortunes était d'un peu plus de 20 milliards d'euros en 1996. Le chiffre fait presque figure d'argent de poche comparé à celui dévoilé par Challenges fin juin 2017 : ces dix milliardaires arrivent à plus de 240 milliards d'euros cumulés. En 20 ans, le patrimoine professionnel des super riches français est donc 12 fois plus important. Pour les 500 plus grosses fortunes de France, c'est sept fois plus. L'année 2016 a été particulièrement fructueuse pour eux.

Dans le même temps, la richesse nationale, mesurée par le produit intérieur brut (PIB), est passée de 1 259 milliards d'euros en 1996 à 2 228 milliards d'euros en 2016. Il s'agit du dernier chiffre définitif disponible. Il a donc augmenté 1,7 fois. La progression est donc en tout cas inférieure à deux. 

En résumé

Eric Coquerel se trompe en affirmant que c'est sur 30 ans que les riches sont 12 fois plus riches, alors que la France ne l'est que deux fois. Ce constat est toutefois juste sur 20 ans, à quelques décimales près, certes importantes en valeur absolue.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.