Cet article date de plus de huit ans.

Fleur Pellerin dit-elle vrai sur le pouvoir d'achat des fonctionnaires ?

écouter (3min)
La ministre des PME, de l'Innovation et de l'Economie numérique affirme que les fonctionnaires ont perdu 9% de pouvoir d'achat au cours des dernières années. Vrai ou faux ? Réponse ici.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (©)

Vrai

... Si l'on se fie à la progression du point d'indice depuis 2007.
Le point d'indice des fonctionnaires était de 54,41 en 2007. Il est aujourd'hui de 55,56 soit 2 % de hausse en six ans avec une inflation cumulée de près de 11% pendant la même période. Résultat, une perte de pouvoir d'achat de 9%, comme l'affirme Fleur Pellerin.
Sur 10 ans, avec ce même calcul, la baisse de pouvoir d'achat est même de 13% pour les fonctionnaires.

Le pouvoir d'achat des fonctionnaires est plombé par les faibles augmentations du point d'indice dans les années 2000, puis carrément son gel depuis juillet 2010. Depuis cette date, c'est "zéro augmentation générale", alors que l'inflation a elle progressée de 6%.

Mais ...

... La situation est beaucoup plus contrastée dans la réalité. Les calculs que nous venons de faire sont théoriques, uniquement basés sur le point d'indice.  
La progression du pouvoir d'achat n'a pas la même physionomie quand on prend en compte les autres moyens de faire évoluer les salaires. Car la fiche de paie des fonctionnaires augmente mécaniquement en raison du vieillissement des effectifs : ils bénéficient d'évolutions de carrière (progression automatique, promotions). Il y a aussi les primes.

C'est pour cela que les chiffres de l'Insee sont plus favorables aux fonctionnaires quand on scrute l'évolution de leur pouvoir d'achat entre 2000 et 2010.
Le salaire moyen de la fonction publique d'Etat a progressé de 26% sur cette période avec une inflation de près de 19%, ce qui donne 7% d'augmentation du pouvoir d'achat entre 2000 et 2010.

Difficulté d'évaluation

Le problème avec ce nouveau calcul, c'est qu'il ne s'agit là que de la fonction publique d'Etat et que les données de l'Insee s'arrêtent en 2010, année où commence le gel du point d'indice.
La progression du pouvoir d'achat des fonctionnaires est bien délicate à évaluer. Ce qu'on peut dire, c'est que les fonctionnaires qui n'ont pas eu d'avancement, de mesures d'ancienneté ou de prime ces dernières années ont bel et bien perdu du pouvoir d'achat.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Le vrai du faux

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.