Le vrai du faux, France info

Ferrero dit-il vrai sur le Nutella et l'huile de palme ?

Le groupe italien a publié vendredi des pages de publicité dans la presse quotidienne pour justifier l'utilisation de l'huile de palme dans son produit phare le Nutella. Ferrero développe toute une série d'arguments. Sont-ils vrais ou faux ? Réponse ici.

(©)

Alors que les parlementaires français s'interrogent sur une éventuelle taxation supplémentaire de l'huile de palme, Ferrero  affirme que ce produit n'est pas dangereux pour la santé.

Vrai

Philippe Legrand, professeur de biochimie et de nutrition humaine à l'Ecole d'agronomie de Rennes, affirme que "l'huile de  palme n'est pas dangereuse ; elle est faite d'acide gras que tout le monde consomme tout le temps [...] en revanche, on ne la classe pas parmi les huiles à favoriser car elle apporte les produits dont on craint l'excès et dont on sait qu'on est en excès, c'est-à-dire les saturés de type palmitique qui portent  son nom [...] Moi, je préférerais donner à mes enfants [...] du pain et du beurre".

Comparatif

Ferrero affirme qu'une tartine de Nutella contient moins de matières grasses saturées que la plupart des goûters et petits déjeuners que les enfants prennent tous les jours. Dans la page de publicité de Ferrero, on retrouve un tableau comparatif avec du pain et du Nutella, du pain avec beurre et confiture, des biscuits fourrés au chocolat et un pain au chocolat.
Le nutritionniste Patrick Sérog estime que ce tableau est juste.  
En revanche, plusieurs produits choisis par Ferrero sont particulièrement gras. Et il n'est pas conseillé d'en manger tous les jours. Pour Patrick Sérog, "c'est raisonnable de manger de  temps en temps un pain au chocolat, ce n'est pas raisonnable de manger tous les jours un pain au chocolat".
En gros, Ferrero nous dit dans cette publicité que Nutella n'est pas pire que d'autres petits déjeuners ou goûters trop riches.

Environnement

Ferrero se justifie aussi sur les problèmes d'environnement que pose l'exploitation de palmiers à huile en Asie. Le groupe affirme qu'il soutient l'objectif "zéro déforestation" et clame qu'il participe à la table ronde RSPO, qui respecte les hommes et l'environnement.

Faux

Sylvain Angerand de l'association Les Amis de la Terre affirme que "la table ronde RSPO est une initiative des industriels pour arriver à +verdir+ l'huile de palme, à mettre ne place un certain nombre de critères qui sont censés garantir que l'huile de palme que vous utilisez est +responsable+. Or justement, ces critères sont directement influencés par les industriels. On retrouve la possibilité d'utiliser le pesticide Paraquat [...] et de vendre l'huile de palme avec le label +durable+ . De la même façon, ces critères permettent explicitement de raser une forêt pour cultiver du palmier à huile".

Ferrero affirme encore qu'il met en place des systèmes de traçabilité de l'huile de palme. Mais alors, pourquoi sur chaque pot de Nutella, il n'est pas noté explicitement huile de palme, mais juste huile végétale. Et pourquoi le pourcentage de ce composant n'est pas imprimé sur l'étiquette.

(©)