Le monde d'Elodie, France info

Christophe Barratier : "Je me sens parfois autant musicien que cinéaste et je resterai toujours musicien"

Tous les jours, une personnalité s'invite dans le monde d'Élodie Suigo. Aujourd'hui, l’invité est le réalisateur, scénariste et producteur Christophe Barratier, co-président du Festival du Cinéma & Musique de Film qui se déroule à la Baule du 6 au 11 novembre 2019.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Christophe Barratier, réalisateur, scénariste et producteur, invité de franceinfo le 16 septembre 2019
Christophe Barratier, réalisateur, scénariste et producteur, invité de franceinfo le 16 septembre 2019 (JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT / FRANCEINFO / RADIO FRANCE)

Pour Christophe Barratier ce Festival représente "une histoire dans un itinéraire et quelque chose qui m’attache depuis toujours à la musique qui est la musique de film en particulier. Elle peut être de jazz, de variété, de musique concrète. La célébrer, s’y intéresser, la promouvoir dans un festival permet de remettre en lumière le travail des compositeurs". La France est un vivier de compositeurs, sept d’entre eux ont reçu un Oscar à Hollywood : "On a quasiment créé la musique de film, en France".

La musique, puis le cinéma

La musique est sa première émotion. Il commence par la guitare classique jusqu’à l’Ecole normale de musique de Paris, en plus de son diplôme, il reçoit de nombreux prix internationaux. Parallèlement, il chante dans le chœur d’un ensemble ce qui bien évidemment l’inspirera plus tard pour son film Les Choristes : "Je me sens parfois autant musicien que cinéaste et je resterai toujours musicien, quoiqu’il arrive".

La musique lui apporte la rigueur. Le rythme est d’une grande importance. "Parfois les gens disent le film n’est pas rythmé. Il y a une incompréhension, le rythme n’est pas la précipitation". Christophe Barratier insiste sur le rythme comme une alternance dans un film : "On construit un film avec des mouvements crescendo, adagio et tout d’un coup on fait un interlude (…) Une parfaite balance d’harmonies entre ces différents mouvements".

Cinéma ou musique ? C’est comme si vous demandiez si j’aime respirer ou marcher

Christophe Barratier

à franceinfo

Pour Christophe Barratier, le cinéma est une histoire de famille, il a cela dans les gènes. Sa mère, Eva Simonet,  est actrice et attachée de presse dans le cinéma français. Son oncle n’est autre que Jacques Perrin, acteur, réalisateur, producteur. En 1967, il a 4 ans et se retrouve sur le tournage des Demoiselles de Rochefort avec (aussi) son père qui assiste Jacques Demy. Son seul souvenir reste une photo où il est dans les bras de Gene Kelly : "Je ne sais pas si j’aime le cinéma ou si j’aime la musique. C’est comme si vous demandiez si j’aime respirer ou marcher. C’est tellement à l’intérieur de moi, j’ai l’impression d’être né avec".

Le compositeur, troisième auteur du film

En  2004, son film Les Choristes fait un carton (Nommé 8 fois aux César, 2 fois aux Oscars). Ce succès, c’est un scénario mais aussi la musique et des titres composés avec Bruno Coulais avec le choix de la simplicité, de la pureté : "Quand on écrivait sur le scénario : Les enfants chantent et c’est très beau, qu’est-ce que vous voulez qu’on fasse ?" Christophe Barratier souligne l’importance du compositeur comme troisième auteur, après le scénariste et le réalisateur.

La plupart des grands films sont toujours attachés aussi à une grande musique

Christophe Barratier

à franceinfo

Quant à la critique sur ses films, il en prend connaissance, bonne ou mauvaise, car il en tire toujours quelque chose. Le cinéma lui apporte le sentiment d’être à sa place mais il n’apporte pas pour autant la liberté. "Parce que ce n’est pas facile, car on ne peut pas tout faire, car cela devient de plus en plus dur. En tous cas persuadé d’être à la bonne place. Et de ne plus hésiter maintenant, et de savoir que c’est ma vie."

À venir  : une adaptation de Pagnol

Christophe Barratier a obtenu avec Hélène Cases, productrice, les droits du troisième volume des souvenirs d’enfance de Marcel Pagnol, Le temps des secrets, qui raconte l’adolescence de Marcel, la découverte de l’amour et des secrets idéalisés des adultes. L'adaptation est en cours, et le tournage est prévu au printemps prochain. Christophe Barratier ne se repose pas sur ses lauriers car "Le sentiment d’insécurité est très nécessaire à la création de tout ce que l’on fait".

Le festival du Cinéma & Musique de film se déroule à la Baule du 6 au 11 novembre. Invité d'honneur : le compositeur et arrangeur Gabriel Yared, César de la meilleure musique de film pour L'Amant en 1993 et Oscar de la meilleure musique de film pour Le Patient anglais en 1997.

Christophe Barratier, réalisateur, scénariste et producteur, invité de franceinfo le 16 septembre 2019
Christophe Barratier, réalisateur, scénariste et producteur, invité de franceinfo le 16 septembre 2019 (JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT / FRANCEINFO / RADIO FRANCE)