L'appel de Fort-de-France pour un changement profond des politiques menées dans les territoires ultramarins

écouter (5min)

Les présidents des collectivités d’outremer lancent un appel solennel à Emmanuel Macron.

Article rédigé par
Tessa Grauman - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La Conférence des régions ultra périphériques de l'Union européenne s'est tenue en Martinique, avec Louis Mussington (Saint-Martin), Serge Letchimy (Martinique), Huguette Bello (Réunion), Ary Chalus (Guadeloupe), Ben Issa Ousseni (Mayotte), Gabriel Serville (Guyane). (CTM / JEAN-MARC PARTY)

L’appel de Fort-de-France, c’est le nom d’un texte signé conjointement par les sept présidents des collectivités d’outremer. Ils étaient réunis en Martinique, à l’occasion d’un sommet sur les régions ultra périphériques de l’Union européenne.

Mardi 17 mai, dans une déclaration commune, ils ont interpellé le chef de l’Etat, et réclamé un changement profond des politiques menées dans leurs territoires.
Serge Létchimy, le président de la collectivité de la Martinique explique l’esprit de cet appel : "Ce n'est pas une question seulement d'argent, c'est une autre question : la capacité d'appliquer nous-mêmes localement des politiques intégrées de développement, et je pense bien sûr à notre identité, notre culture, et surtout l'autonomie agricole et alimentaire."

Les 7 présidents des collectivités d’outremer réclament un entretien urgent avec Emmanuel Macron.

Guerre de gangs à la maison d'arrêt de Basse-Terre en Guadeloupe

Une rixe hors norme a éclaté mardi 17 mai à la maison d'arrêt de Basse-Terre en Guadeloupe. 90 détenus en sont venus aux mains. Une guerre de gangs entre Guadeloupéens et Saint-Martinois, sur fond de trafic de drogue. La situation est revenue à la normale grâce à l'intervention des services pénitentiaires. Six détenus ont été transférés à la prison de Baie-Mahault sur la Grande-Terre. Seulement deux blessés sont à déplorer.

La fête de la nature et les sites remarquables de l'Île de La Réunion

Les plus beaux sites naturels et paysages remarquables de l’Île de La Réunion étaient à découvrir tout cette semaine. Invitation lancée par le département, à l’occasion de la fête de la nature. Au total 130 visites étaient prévues sur toute l’île. Dont le camp Marron de Dimitile à l’Entre-Deux. Visite guidée signée Suzette Emma, pour Réunion la 1ère.

Nuit des musées en Nouvelle-Calédonie

Retour sur la nuit des musées, suivie aussi en Nouvelle-Calédonie le week-end dernier. Avec une déambulation proposée au musée de la Seconde Guerre mondiale, à Nouméa. Soirée exceptionnelle en cette année de commémoration des 80 ans de l’arrivée de l'armée américaine sur le territoire français du Pacifique. Reportage de Julie Straboni, Nouvelle-Calédonie la 1ère.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.