Le décryptage éco, France info

Le décryptage éco. Davantage de pouvoir d'achat pour les Français, selon l'Insee

Bonne nouvelle : le pouvoir d’achat des Français s’améliore. Le décryptage de Fanny Guinochet ("L'Opinion").

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Le pouvoir d’achat des Français s’améliore. Photo d\'illustration.
Le pouvoir d’achat des Français s’améliore. Photo d'illustration. (MAXPPP)

D'après l'Insee, le pouvoir d’achat des Français s’améliore. On n'a pas vu cela depuis plus de dix ans : un gain de pouvoir d'achat de plus de 2,3%. On peut dire merci aux baisses d’impôts, notamment à la suite de la crise des "gilets jaunes" mais pas que. Il ne faut pas oublier que le premier élément qui améliore la situation économique des Français, c’est d’abord d’avoir un travail.

Et cette année, il y a eu beaucoup plus de créations d’emploi : 260 000 en 2019 contre 180 000 l’année dernière. En plus, globalement, note l’Insee, les postes proposés sont de meilleure qualité, c’est à dire qu’il y a plus de CDI. Le chômage devrait d’ailleurs continuer à baisser dans les mois qui viennent, mais un peu plus lentement pour atteindre 8,3% à la fin de l’année.   

Des hausses de salaires 

Côté salaires, là aussi, c’est mieux, puisqu’on devrait atteindre une augmentation de 1,8% à la fin de cette année. Avec une inflation à 1,3 %, cela fait une hausse des salaires réels nette de 0,5 %. Mais comme à chaque fois, ce sont des moyennes, donc il y a des secteurs qui s’en tirent mieux que d’autres. Par exemple, dans les métiers ou les employeurs ont dû mal à trouver de la main-d’œuvre, dans le numérique, la construction, l’industrie.

Cette année, certains salariés ont aussi bénéficié de la prime Macron défiscalisée, qui a mis du beurre dans les épinards. Près de cinq millions de foyers ont aussi touché la prime d’activité, ce complément de revenu versé aux travailleurs pauvres qui a été revalorisé et étendu par le gouvernement au printemps.  

La consommation s’améliore mais très légèrement. En tout cas, pas autant que les économistes l’espéraient au vu du gain de pouvoir d’achat. Pour dépenser son argent, il faut avoir confiance en l'avenir et les ménages français, même s’ils ont meilleur moral, restent encore, très prudents. Ils préfèrent se constituer des bas de laine et mettre de côté ce surplus d’argent. À la fin de l’année, le taux d’épargne devrait dépasser les 15%. C’est beaucoup.                          

Le pouvoir d’achat des Français s’améliore. Photo d\'illustration.
Le pouvoir d’achat des Français s’améliore. Photo d'illustration. (MAXPPP)