Le brief politique , France info

Virginie Calmels pourrait figurer sur la liste de l’UDI pour les européennes

L’ex-numéro deux des Républicains doit rencontrer Jean-Christophe Lagarde, le président de l'UDI, pour en discuter.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(NICOLAS TUCAT / AFP)

Virginie Calmels, ex-patronne de la société de production Endemol, avait accepté de rejoindre Laurent Wauquiez à la tête des Républicains avant qu’il la remercie en juin 2018, parce qu’elle était trop critique sur la ligne du parti.
Aujourd’hui, Virginie Calmels s’épanouit à son poste de première adjointe à Bordeaux aux côtés d’Alain Juppé, mais elle pourrait revenir dans le jeu national à l’occasion des élections européennes de 2019 puisque le patron centriste de l’UDI, Jean-Christophe Lagarde, lui a proposé de rejoindre sa liste, comme numéro deux. Elle confie à franceinfo qu'il n’est pas le seul à l’avoir approchée, mais elle n’en dit pas plus. Virginie Calmels se donne un peu de temps pour réfléchir à ces propositions.

La note du brief

La note de l’ambiguïté revient à Dominique Strauss-Kahn. On apprend dans Le Parisien que l’ancien ministre de l’Économie a lancé son club de réflexion parce que "visiblement, le parti majoritaire ne prépare pas les éléments de réflexion de ce que sera l’avenir". Mais il affirme aussi que ce n’est pas un retour en politique. Et au passage il lance cette pique à François Hollande et Ségolène Royal : "Rien ne m’agace plus que le maintien de sexagénaires qui visiblement ont du mal à quitter la scène."

(NICOLAS TUCAT / AFP)