Le brief politique, France info

Municipales : Cédric Villani exclu de LREM... mais toujours député LREM

Le candidat dissident aux municipales à Paris, Cédric Villani a été exclu de la République en Marche et pourtant à l’Assemblée il a toujours l’étiquette LREM. C'est la volonté du patron du groupe, Gilles Le Gendre.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Cédric Villani, le 6 septembre 2019 à Paris.
Cédric Villani, le 6 septembre 2019 à Paris. (FRANCOIS GUILLOT / AFP)

Cédric Villani a même signé un amendement avec une vingtaine d'autres députés marcheurs pour proposer au gouvernement de taxer les gros salaires afin de financer la réforme des retraites. Le mathématicien est donc toujours député de LREM, car le patron du groupe lui a demandé de rester, malgré l’affront qu’il a fait à Emmanuel Macron en refusant de lui obéir et de se retirer de la course des municipales à Paris. Explication de Gilles le Gendre dans Le Parisien : "Je refuse que les municipales polluent le travail parlementaire… Le groupe doit être sanctuarisé".

La crainte de défections en série

Décryptage d’un responsable du parti : "Il a peur que Villani parte avec une vingtaine de députés dans son sillage", ce qui ferait descendre dangereusement le groupe en-dessous de la majorité absolue, qui est à 289 députés. Aujourd’hui ils sont 301. Et certains Marcheurs sont tentés de quitter le groupe, notamment cette vingtaine de députés de l’aile gauche qui a signé ces deux amendements sur le financement des retraites. Commentaire de l’un d’entre eux : "Si on se sent plus utiles dehors que dedans, pourquoi pas ?"

Cédric Villani, le 6 septembre 2019 à Paris.
Cédric Villani, le 6 septembre 2019 à Paris. (FRANCOIS GUILLOT / AFP)