Les dommages inattendus de la guerre : des éoliennes touchées par une cyberattaque

écouter (3min)

Dans la guerre en Ukraine, l'énergie est bien sûr un secteur-clé, mais des cyberattaques se multiplient également. Des champs d’éoliennes, en Belgique et en Allemagne, ont été perturbés par une attaque cyber sur le satellite par lequel passent les communications – un satellite attaqué pour couper Internet en Ukraine. 

Article rédigé par
Mathilde Fontez - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Les éoliennes de l'entreprise Enercon en Saxe, dans le district de Dresde en Allemagne, le 15 novembre 2021. Deux techniciens travaillent sur une éolienne Enercon E92. (DPA / PICTURE ALLIANCE VIA GETTY IMAGES)

Avec Mathilde Fontez, rédactrice en chef du magazine scientifique Epsiloon. on évoque aujourd'hui dans Le billet sciences du weekend des cyberattaques qui se multiplient depuis l’invasion de l’Ukraine par Vladimir Poutine.

franceinfo : Ces attaques touchent aujourd’hui des éoliennes ?

Mathilde Fontez : Oui, ce sont 5 800 éoliennes du fabricant allemand Enercon qui sont en ce moment privées de pilotage, à cause d’une panne de liaison satellite. Une panne dont on soupçonne qu’elle a été causée par une cyberattaque, au moment de l’invasion de l’Ukraine, jeudi 24 févier.

Ces éoliennes n’ont pas arrêté de produire de l’électricité. Elles représentent 11 gigawatt en tout. Mais le porte-parole d’Enercon a déclaré qu’elles doivent fonctionner en mode automatique, jusqu’à ce que la panne soit réparée. Ce qui veut dire qu’elles ne sont plus accessibles pour la surveillance et le contrôle à distance. S’il y avait un incident, des techniciens devraient se déplacer.  

Elles sont normalement guidées par satellite ?

Oui. Et c’est l’origine du problème. Ces éoliennes font sans doute partie des 30 000 terminaux qui ont été touchés par l’attaque satellite subie par l’opérateur Viasat, une société américaine qui fournit une couverture à haut débit dans toute l’Europe. Viasat a confirmé qu’il connaît une panne de réseau partielle depuis le 24 février. Et déclaré que l’enquête sur la panne se poursuit, mais que l’on soupçonne un "cyberévénement".

Le satellite KA-SAT aurait dysfonctionné à cause d'une cyberattaque le 24 février 2022.  (AIRBUS DEFENCE AND SPACE SAS)

Cette panne a d’ailleurs provoqué des problèmes de connexion à Internet en France, parmi les clients du réseau Nordnet. Et c’est lorsque ce satellite, qui fait partie du réseau KA-SAT, s’est arrêté de fonctionner, au moment de l’assaut en Ukraine, que les éoliennes ont perdu leur connexion. Tout porte donc à croire que ces turbines sont une victime collatérale d’une cyberattaque qui visait le réseau de satellite.  

Ces éoliennes hors de contrôle présentent-elles des risques ?

Pas vraiment. Elles peuvent se réguler de manière autonome. Si un incident se produisait, elles s’arrêteraient, tout simplement. Et cette panne n’a pas causé de problème sur le réseau électrique. D’autres turbines ont pris le relais.

Mais les éoliennes restent une infrastructure critique. Et ce qui se passe là, c’est une démonstration de notre vulnérabilité aux cyberattaques, au-delà même de l’utilisation d’Internet. L'Office fédéral de la sécurité de l'information et l’Agence fédérale des réseaux allemands sont d’ailleurs en train d’enquêter sur l’incident. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.