La fleur au fusil : 14-18 en chansons, France info

Science allemande contre panache français

L’opposition entre la France et l’Allemagne n’est pas seulement militaire : elle est morale et notre culture de guerre stigmatise un prétendu dévoiement de la science par l’ennemi.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

Pendant les quatre années de la Grande Guerre, les Français ont chanté – et beaucoup chanté. Mais l’écrasante majorité des chansons écrites pendant et à propos de cette immense épreuve collective n’ont pas été enregistrées et ont disparu des mémoires.

Nous avons exhumé les partitions de ces chansons, oubliées depuis près d’un siècle dans les bibliothèques et les archives : grands succès des vedettes de l’époque, chants des régiments, hymnes patriotiques ou comptines apprises aux enfants, mais aussi chansons antimilitaristes circulant sous le manteau, manifestations de la plus hystérique haine du Boche ou refrains des troupes coloniales…

Ces chansons ont été enregistrées par les voix du Chœur et de la Maîtrise de Radio France, et forment la matière de ces chroniques qui explorent les pensées, les colères, les rêves, les espoirs et les désespoirs des Français pendant la guerre.

 

"Laisserez-vous vaincre le droit par la science ?"

 

Aujourd’hui, abordons un aspect singulier de la culture de guerre, qui considère que les Allemands utilisent une science malfaisante qui s’oppose au panache, à la loyauté et à la vaillance françaises. Il est vrai qu’une mitrailleuse fait plus de dégâts qu’une belle charge menée sabre au clair…

Mais avons-nous complètement abandonné cette vision opposant nos deux pays ? Il reste encore beaucoup de traces de cette conception dans notre culture contemporaine…

 

Dans cette chronique, vous entendez des extraits de :Litanies de guerre  par le Chœur de Radio-France (1915, enregistrement de 2014)Extrait des Lettres, notes et carnets, vol. 1,  de Charles de Gaulle (lu par Jean-Yves Chilot)Saint-Cyr  par le Chœur de Radio-France (1915, enregistrement de 2014)Extrait de La Chanson de la mitrailleuse  de Lucien Boyer, 1916 (lu par Marie-Dominique Bayle)Saint-Cyr  par le Chœur de Radio-France (1915, enregistrement de 2014)  

Retrouvez en intégralité les chansons des chroniques des semaines précédentes sur le site La Fleur au fusil  de RF8, la radio numérique de Radio France.

 

La Fleur au fusil  est aussi un livre sur les chansons de la Première Guerre mondiale, qui paraîtra en septembre et que vous pouvez déjà précommander sur le kiosque Radio France.

 

Vous pouvez également suivre l'actualité de cette chronique sur Twitter.

 

Professeurs, lycéens et collégiens, France Info et l’Éducation nationale ont créé ensemble un site où vous pouvez trouver une centaine de chroniques sur des chansons chargées d’histoire, Ces chansons qui font l'histoire.

(©)