L'interview éco, France info

Les 1 400 stations et 20 000 Vélib' seront disponibles "dans les premières semaines de 2019", annonce Smovengo

L'objectif aurait dû être atteint le 31 mars dernier. Invité de franceinfo, lundi, Arnaud Marion, président exécutif de Smovengo, se veut confiant avant la réunion du syndicat mixte qui doit se prononcer sur la poursuite du service.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Arnaud Marion, président exécutif du consortium Smovengo, lundi 3 septembre 2018.
Arnaud Marion, président exécutif du consortium Smovengo, lundi 3 septembre 2018. (RADIO FRANCE / FRANCEINFO)

"Bien sûr, Vélib’ va continuer !" Le président exécutif du consortium Smovengo, qui gère les vélos en libre-service dans la région parisienne depuis janvier 2018, se veut confiant. Arnaud Marion assure, lundi 3 septembre sur franceinfo, que l'objectif, prévu dans le contrat, de mettre en service 1 400 stations et 20 000 vélos sera rempli "dans les premières semaines de 2019", alors que le consortium s'était initialement engagé à l'atteindre au 31 mars dernier.

Le nouveau service proposé par Smovengo, remplaçant de JCDecaux, a en effet connu de nombreux ratés. Le syndicat mixte Autolib’ et Vélib’ métropole doit prendre une décision sur la poursuite ou non du service de vélos par Smovengo le 21 septembre. Cette échéance ne semble pas fatidique pour Arnaud Marion : "Très honnêtement, aujourd'hui, s'il y avait une résiliation [du service de la part des communes], je ne la comprendrai pas."

On était très proche [d'une résiliation] en juin

Arnaud Marion

Depuis les premiers mois compliqués, le service s'est amélioré, estime Arnaud Marion. Le président exécutif de Smovengo évoque "le travail et les investissements qui ont été faits, ainsi que le degré de progression au cours de l'été". Smovengo "est en train de montrer que le système peut fonctionner" et qu'il "était capable de l'exploiter", juge Arnaud Marion qui reconnaît aussi que cela "n'a pas été sans mal et, bien évidemment, on n'a pas encore atteint le niveau nécessaire pour la satisfaction des usagers".

Une insatisfaction qui se traduit par une baisse des utilisateurs. Alors qu'en 2017, le service Vélib' comptait près de 290 000 abonnés, il serait à l'heure actuelle 200 000, d'après les chiffres donnés par Arnaud Marion. Le président exécutif de Smovengo tient à rassurer en promettant que le service fonctionnera complètement "d'ici quelques semaines". À la mi-juillet, seuls 2 000 vélos et 660 stations étaient en fonctionnement. Aujourd'hui, environ 820 stations et 10 000 Vélib' sont en service, pour un taux de disponibilité réel de 70%.

Arnaud Marion, président exécutif du consortium Smovengo, lundi 3 septembre 2018.
Arnaud Marion, président exécutif du consortium Smovengo, lundi 3 septembre 2018. (RADIO FRANCE / FRANCEINFO)