Cet article date de plus de huit ans.

Sortir du gouvernement, la menace des Verts

écouter (5min)
Après les revirements sur la taxe diesel, Barbara Pompili, co-présidente du groupe écologiste à l'Assemblée nationale, a évoqué vendredi une possible sortie de son parti du gouvernement "s'il n'y a pas une grande orientation qui est prise sur l'écologie avant la fin de l'année".
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Il est encore beaucoup question des impôts ce vendredi matin. Les premières feuilles d'automne font timidement leur apparition. Les feuilles d'impôts, elles, sont bien présentes. Dans les boîtes aux lettres, les conversations de bureau ou de bistrot et donc dans les studios, télé et radio. Avec en toile de fond le "ras-le-bol fiscal" évoqué cet été par Pierre Moscovici, le ministre de l'Economie. Et chaque jour apporte son lot de mauvaises nouvelles, réelles, supposées ou imaginaires.

Hier, c'est le Parisien qui annonçait toute une série de
nouvelles taxes
: sur l'aspartam, sur les cigarettes électroniques, sur les
boissons énergisantes ou les vins transformés. Balivernes répond vendredi matin le ministre du budget, Bernard Cazeneuve sur iTélé : "j'ai vu hier des choses
fantaisistes. Si on devait inventer une taxe sur la mauvaise foi, certains bénéficieraient
d'une assiette large, d'un taux élevé et seraient imposés sur la fortune!
"

Et cet impôt sur la fortune pour mauvaise foi, certains ministres
pourraient bien devoir le payer. Car il faut habiller l'abandon annoncé de la
taxe diesel
. Non, rien n'est arbitré entend-on en boucle depuis jeudi. De toute
façon, vous avez mal compris, il n'a jamais été question de créer une nouvelle
taxe, mais de verdir la fiscalité existante. Bref, on patauge pour François de
Rugy. Le co-président du groupe écologiste à l'Assemblée invité de Radio
Classique et LCI : "plus personne n'y comprend rien!"

Rester au gouvernement ou pas ?

Absurde. A se demander si les écologistes font bien partie
du gouvernement. La question se pose pour Barbara Pompili, l'autre chef de file
des députés écologistes sur RTL : "s'il n'y a pas une grande orientation
qui est prise sur l'écologie avant la fin de l'année, cela va être compliqué de
rester!
"

La question de la fiscalité verte sera au cœur d'une réunion
mardi matin entre les écologistes et le gouvernement autour des ministres de
l'Economie et du Budget, Pierre Moscovici et Bernard Cazeneuve.

Les propos commentés de François Fillon

Le Front national alimente aussi les conversations
politiques ce vendredi matin. Le FN qui tient son université d'été à Marseille ce
week-end après la petite phrase très commentée de François Fillon cette semaine.
L'ancien Premier ministre qui propose de voter pour le moins sectaire des
candidats en cas de duel PS/Front National au second tour des municipales. Un
pavé dans la mare UMP alors que François Fillon était partisan du Front
Républicain. Non, non rien n'a changé assure ce matin Valérie Pécresse sur
Europe 1 : "il m'a assurée que cela ne changeait en rien sa position sur
le Front national.
"

L'ancien Premier ministre qui aura l'occasion de clarifier
ses propos ce soir lors d'un meeting à Nice. Les Alpes-Maritimes où la
frontière UMP-Front National est parfois ténue.

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.