L'empire des séries. "Fugueuse", la descente aux enfers d'une jeune fille de bonne famille

écouter (3min)

"Fugeuse" raconte la descente aux enfers de la jeune fille d'une famille modèle. Michaël Youn est impeccable dans le rôle du père qui ne comprend plus sa fille. Une série en six épisodes, diffusée chaque jeudi sur TF1.

Article rédigé par
Laurent Valière - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Sylvie Testud et Michaël Youn dans "Fugueuse" sur TF1. (GILLES GUSTINE / VEMA PRODUCTION / TF1)

Léa a 16 ans. Elle habite dans une famille modèle, tendre et protectrice,  avec son père agent immobilier joué par Michaël Youn, et sa mère Sylvie Testud. Elle rêve de faire de la danse. Une rencontre dans le milieu du rap la plonge peu à peu dans la prostitution. C’est le thème choc de Fugueuse, cette nouvelle série diffusée depuis jeudi 23 septembre, sur TF1.

"Je trouvais nécessaire de faire une série sur la prostitution."

Michaël Youn, incarne le père dans "Fugueuse"

franceinfo

Série contemporaine sur la famille

À l'image de La Boum, mais 50 ans plus tard, Fugueuse est portée par l’héroïne, Romane Jolly dans le rôle de Léa, et surtout par Michaël Youn, dans un rôle à contre-emploi :  le père. Michaël Youn, totalement dépassé par sa fille qui grandit :

"Oui, car il est impuissant. Parce qu’il ne comprend pas, parce qu’il cherche la cause alors qu’il faut plutôt aider sa fille que chercher qui est responsable.  Parce qu’il crie, et que c’était sans doute pas la bonne réaction à avoir. De toutes façons, j’ai essayé de tirer le personnage un maximum vers ce que je suis moi aussi en tant que père, et je me suis projeté dans cette situation". 

C’est le thème de la prostitution qui a convaincu Michaël Youn :

"Vous vous rendez compte qu’il y a des filles qui disent aujourd’hui que, voilà, elles sont 'escorts'. Pas prostituées, 'escorts' : c’est un nom un peu plus joli pour dire qu’elles choisissent leurs clients, qu’elles ont choisi leur mode de vie, et que c’est une façon pour elles de ne pas demander d’aide à qui que ce soit, d’être indépendantes. Mais c’est de la prostitution, et c’est pour ça que je pensais que ce sujet était nécessaire."

Alors dans Fugueuse, c’est une jeune fille qui se prostitue par amour parce qu’elle tombe amoureuse de la mauvaise personne, qu’il est un peu plus vieux, et qu’il a un peu le vice. Mais aujourd’hui, il y a plein d’autres formes de prostitution, qui sont liées à "J’ai envie de payer mes études", "Ce n’est pas si grave", ou "C’est bon, je fais juste des photos sur Internet".

Michaël Youn à l'affiche de deux drames : Fugueuses et Une Affaire française

Cette semaine, Michaël Youn incarne aussi le journaliste Jean-Michel Bezzina dans Une Affaire française. Autant de rôles dramatiques où il sonne juste, et des rôles qu’il revendique : "Parce que je suis un acteur, je prends beaucoup de plaisir à incarner des personnages, que ce soit dans la comédie ou le drame. Le drame en plus me permet de prendre des vacances de moi-même. D’un coup je ne suis plus dans mon univers, dans la fabrication de mes gags."

Fugueuse, une série choc à la réalisation plutôt traditionnelle avec pas mal de clichés sur le monde du rap, mais qui a le mérite de parler d’aujourd’hui.  

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers L'empire des séries

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.