L'auto, France info

Voitures d'avant 1997 ? Interdites de circulation dans Paris en semaine

Depuis vendredi 1er juillet, les voitures de plus de 19 ans n’ont plus le droit de circuler en semaine dans Paris intra-muros.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(© MaxPPP)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Exit les 205, les R5 et autres Twingo

Toutes les voitures construites avant 1997 sont interdites la semaine dans la capitale sous peine d’amende de 35 € dans un premier temps puis de 68€. 

Il s’agit, dixit la mairie, d’assainir l’air de Paris, même si, rappelons-le, la pollution automobile n’est qu’un des facteurs, moins important que le chauffage individuel et les rejets industriels, notamment les centrales thermiques et les usines de déchets. Peu importe que le taux de particules soit 3 fois plus important dans les couloirs du métro que sur les trottoirs, l’automobiliste a toujours été un bouc-émissaire facile.

La preuve. En 1997, Dominique Voynet, alors ministre de l’environnement, lancait la pastille verte qui permettait aux véhicules les plus propres de circuler les jours de pollution. Or 1997, c’est justement depuis vendredi, la date fatidique d’interdiction de circuler.

Cette fois pourtant ce ne sont pas les plus aisés qui sont concernés.

En France on estime que 10% du parc roulant date d’avant 1997

En Ile de France cela représenterait 6% des véhicules. Remarquons que les voitures de plus de 30 ans qui ont la carte grise de collection échappent aux restrictions. Non pas qu’elles soient moins polluantes, mais elles ne sont que quelques centaines et elles sont loin de sortir tous les jours.

Mais pour ces 6% de malheureux automobilistes, ce qui représente quand même plus de 300.000 véhicules dans toute l’Ile de France, la pilule est amère. Même pour ceux qui ne mettent jamais les roues dans la capitale, cette mesure a un impact direct sur la valeur de revente de leur véhicule. Moins 20 à moins 30%. En moyenne 1.000 € de moins par voiture selon une étude d’Auto Scout 24. L’association 40 millions d’automobilistes veut d’ailleurs porter plainte contre la mairie de Paris pour cette perte qu’elle estime injustifiée.

Les seuls acteurs du secteur automobile à ne pas être mécontents, ce sont les constructeurs eux-mêmes.

 

Attention quand même, la mesure va être appliquée à d’autres catégories dès le 1er janvier 97.

Et puis d’autres villes sont intéressées par cette exclusion des vieilles bagnoles, Strasbourg et Grenoble en premier lieu.

(© MaxPPP)