Cet article date de plus de douze ans.

Airbags à bord : ne vous tenez pas n'importe comment

On parle souvent des bienfaits des airbags. Mais attention : ils imposent aussi quelques précautions.
Article rédigé par Jean-Rémy Macchia
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
Franceinfo (Franceinfo)

Quelques précautions indispensables, sans lesquelles vous risquez de très gros ennuis.
Nous avons évoqué, la semaine dernière, l'accident de Chloé : circulation très ralentie, sur l'autoroute. Il faisait chaud. Décontraction maximale.
A l'avant, Chloé avait posé ses jambes sur la planche de bord. Ca a freiné d'un coup. A 30 km/h,  pas plus. Mais... choc. Et les airbags se sont déployés.
Bilan : fracture des deux côtés. Tibia-péroné à une jambe, fémur à l'autre.
Les airbags imposent une attitude bien assise, dans la voiture. Ils interdisent toutes les postures hyper relaxées.
Les jambes sur la planche de bord avec un airbag, cela peut occasionner de sévères blessures aux jambes.

Avec l'airbag, donc : attention à sa position

Pour le conducteur, ne conduisez pas très rapproché du volant : au moins 25 cm de distance. Et, pour le passager, au moins 35 cm.
Aussi : ne posez aucun objet sur le couvercle de l'airbag  pour les voitures où ce couvercle est horizontal.
Car la vitesse de déploiement de l'airbag frise les 280 km/h.
Tout objet se trouverait violemment projeté, en cas de gonflement des airbags.

Pour le siège enfant, attention à l'airbag avant côté passager

N'installez pas un siège enfant dos à la route, sur la place du passager avant, si l'airbag frontal n'est pas "déconnectable".
S'il se gonflait, dans le dos du siège bébé: toujours à cette vitesse impressionnante de son déploiement, d'environ 280 km/h, il occasionnerait de très sévères blessures à l'enfant.
Attention : certaines voitures ont un airbag passager avant impossible à désactiver. Dans ce cas, il faudra positionner le siège enfant à l'arrière.
Et, si vous avez déconnecté l'airbag, dans une voiture où c'est possible, n'oubliez pas de le reconnecter, lorsque la place sera à nouveau occupée par un adulte.

"Autolib" a du plomb dans l'aile !
Pas le service Autolib, qui est cette location en courte durée de voitures électriques à Paris.
Mais le nom : "Autolib".
Le loueur Europcar avait intenté un procès contre la ville de Paris, dès 2008, pour contrefaçon sur cette appellation, trop proche d'"Autoliberté", déposé par Europcar.
La cour d'appel de Paris a donné raison à Europcar : la mairie de Paris a un mois, pour trouver un nouveau nom à Autolib.

Une avalanche de lumière dans une concession BMW
C'est une première mondiale ! Presque 90 000 diodes, pilotées par 6 serveurs, et 24 capteurs lasers, et qui créent des jeux de lumière sur les voitures exposées, et des ombres mobiles !
En avant-première à la concession BMW Georges V, à Paris.
Et, sans doute, dans d'autres concessions BMW,  à l'avenir.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.