En attendant "GTA VI", encore un "nouveau" GTA V

écouter (3min)

"GTA V", initialement sorti en 2013, est désormais disponible sur les consoles nouvelle génération PlayStation 5 et Xbox series. C'est la troisième génération de consoles pour ce même jeu.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min.
GTA V, depuis 2013, encore et toujours... Le jeu est désormais disponible sur les consoles nouvelle génération. (ROCKSTAR GAMES)

Ce mois de mars 2022 est marqué par un nouvelle sortie. Enfin, nouvelle, c'est beaucoup dire... Rockstar Games sort une nouvelle fois Grand Theft Auto V, autrement dit GTA V, sur les consoles nouvelles générations que sont la PlayStation V et la Xbox Series. Faire du neuf avec du vieux ? C'est quand même un peu plus que ça, nous explique Brice N'Guessan, directeur de la rédaction de Jeux Vidéo Magazine.

franceinfo : Ce GTA V, c'est la énième sortie d'un jeu de gangsters devenu phénomène ?

Brice N'Guessan : Il faut le souligner, GTA V, lancé initialement en 2013 sur les consoles PlayStation 3 et Xbox 360, revient sur la nouvelle génération de consoles. Ce n'est pas un nouvel épisode mais bel est bien le bon vieux GTA V. Et c’est totalement inédit ! Dans une industrie où la majeure partie des éditeurs réalisent les ventes de leur jeu sur la première année, le jeu de Rockstar a lui traversé trois générations de consoles. Cela fait bientôt 10 ans que les ventes ne semblent pas s’essouffler. L’année dernière, c’était le cinquième jeu le plus vendu en France.

Mais cette nouvelle sortie pour un même jeu ne ravit pas tous les joueurs ?

Des graphismes plus fins, de la 4K et quelques nouveautés, mais ce n'est pas assez pour des joueurs qui n’en peuvent plus d’attendre un nouveau GTA. Mais, si une partie de la communauté des joueurs râlent, il ne faut pas oublier depuis 9 ans les nombreux enfants devenus grands, qui peuvent désormais toucher à ce jeu réservé à un public averti (je le rappelle).

GTA est un phénomène qui perdure, un jeu qui attire autant par sa qualité technique que par son propos. Car derrière le jeu de gangsters où l’on peut faire ce que l’on veut, dans cette ville inspirée de Los Angeles, il y aussi cette satire de la société américaine dépeignant tous ses travers.

La série a pris de l’épaisseur au fil des épisodes...

Du simple jeu où l’on volait des voitures, on est passé au fil des épisodes à des histoires et des personnages plus complexes. La mafia et la guerre des gangs dans GTA III et GTA San Andreas ou encore dans GTA IV, l’histoire de Niko Bellic, cet émigré de l’Europe de l’Est qui pense trouver fortune aux États-Unis. Enfin n’oublions pas GTA V et son trio de personnages haut en couleurs, allant du sociopathe au braqueur repenti (ou presque), en passant par le jeune loup qui veut se faire une place dans le milieu. Une diversité de ton, d’univers qui font le sel de cet épisode.

C’est cette recette qui a propulsée GTA V au sommet en moins de dix ans ? 

Oui, GTA V abat record sur record. Si l’on compare à l’industrie du cinéma par exemple, il a rapporté à son éditeur plus de 6,4 milliards de dollars ! C’est plus que les 5,5 milliards de dollars de recette d’Avatar et Avengers: Endgame, les deux films hollywoodiens ayant généré le plus d’argent de tous les temps.

Côté vente, avec 155 millions de jeux écoulés, GTA V s’est autant vendu que le livre de Tolkien : Le Seigneur des Anneaux, édité il y a près de 70 ans, et il devrait d’ici peu se vendre autant que tous les albums de Michael Jackson réunis.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.