Cet article date de plus de huit ans.

L'outre-mer au potager, possible sous nos climats ?

Bernadette, originaire des Antilles, établie à Vauvenargues, dans les Bouches-du-Rhône s’étonne de la saisonnalité des cultures et des récoltes au potager, en métropole. Elle se demande si certains légumes traditionnels dans nos départements d’outre-mer peuvent-ils être cultivés dans le sud de la France ?
Article rédigé par Claude Bureaux
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 8 min
  (certains légumes exotiques sont aujourd’hui en culture dans tout l‘hexagone © MaxPPP)

CB :Bernadette, nonobstant les prévisions concernant un éventuel réchauffement climatique, je peux vous affirmer que certains légumes exotiques sont aujourd’hui en culture dans tout l‘hexagone, parfois même bien au-dessus de la Loire.

Depuis quelques années déjà, des jardiniers originaires d’outre-mer, membres d’associations de jardins ouvriers et familiaux, cultivent jusqu’en IDF et en Picardie, de nombreuses variétés de piments. Certains sont d’ailleurs difficilement consommables, sans préparation, tant leur puissance sur l’échelle de Scoville est élevée ? L’échelle de Scoville, du nom de son inventeur, permet de mesurer la force des piments. Pour faire simple, le 0 sur cette échelle est réservé au poivron ou piment-doux, le 10 et plus est attribué au piment petites lanternes, au tabasco, Cayenne et autres antillais.

Les ignames, les patates douces, les radis daïkon, serpents ou longs blancs, ainsi que de nombreuses variétés exotiques d’haricots rouges sont facilement cultivables sous nos climats. Mais elles ne donnent pas toujours satisfaction à la récolte.

Il faut savoir que certaines plantes considérées comme alimentaires outre-mer sont depuis longtemps acclimatées et cultivées par les jardiniers des espaces verts des villes, pour l’embellissement, en été, des massifs floraux. On peut citer : la patate douce, les balisiers, le ketmie, les piments dressés, les taros ainsi que le chou caraïbe.

Une plante originaire des Dom Tom est très répandue dans les jardins familiaux, je veux parler ici de la chayotte, nommée parfois cristophine ou chouchou. Cette plante de la même famille que les courges est vivace sous nos climats. Le fruit est une grosse baie vert-clair, parfois blanche. Il peut être utilisé dans de nombreuses préparations culinaires.

Les jeunes poussent, qui se développent au printemps, sur les souches, peuvent être mangés comme des asperges. Les racines tuberculeuses peuvent être consommées « jeunes » comme les pommes de terre.

Attention, cette plante grimpante-traçante doit être tuteurée et abritée car elle redoute le vent. Elle est souvent cultivée par les « potagistes » non loin de la cabane de jardin ou près du tas de compost et de fumier.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.