Jardin, France info

Jardin. On les appelle les filles de l'air

Les filles de l’air méritent bien leur nom. Ce sont des plantes épiphytes, qui poussent sans terre. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Tillandsia raquette.
Tillandsia raquette. (ISABELLE MORAND / RADIO FRANCE)

Comme les orchidées, elles se nourrissent d’amour et d’eau fraîche. Mais les tillandsias, c’est leur nom botanique, ont un "truc en plus" par rapport aux orchidées : elles volent ! Dans leur milieu naturel, en Amérique du Sud, elles se laissent porter par le vent et se posent un peu n’importe où, même sur les poteaux électriques.

Allez, hop, au bain !

Il en existe des minus comme les Ionantha qui font des fleurs roses, violettes en forme de tube et des plus dodues, dont les fleurs s’épanouissent au bout de bractées semblables à de mini-raquettes de tennis blanches ou rose pétard. Mais toutes sont simplissimes à cultiver.

Un bon bain de temps de temps suffit à leur bonheur. Et au nôtre. Fabienne Lacoste, de la pépinière Au Cactus médocain : "Elles se nourrissent par le feuillage donc il faut les vaporiser ou les tremper ou, encore mieux, les baigner dans une bassine, vous les immergez carrément pendant 3 - 4 minutes, une fois par semaine."

Fan des courants d'air

Les filles de l’air peuvent passer une partie de l’année dehors, de la mi-mai (après les saints de Glace) à mi-octobre à peu près, tout dépend du climat de votre région. Dans la maison, vous pouvez les installer là où bon vous semble, les poser dans des coquillages, sur du bois, et les déménager au gré de vos envies : "Dans la maison, peu importe la pièce. Vous pouvez les installer dans la salle de bains mais elles n'auront pas encore assez d'humidité, malgré la vapeur de la douche ou de la baignoire. Il faudra les arroser quand même. Le mieux pour elles, c’est une pièce très aérée parce qu’elles ont vraiment besoin d’air, besoin de courants d’air. L'hiver, il leur faut de la lumière, pas forcément du soleil direct".

Fabienne Lacoste, spécialiste des tillandsias, pépinière Au cactus médocain.
Fabienne Lacoste, spécialiste des tillandsias, pépinière Au cactus médocain. (ISABELLE MORAND / RADIO FRANCE)

Bébé + pomme = fleur

Quand les filles de l’air fleurissent, elles produisent des rejets à leur base. Laissez grandir ces bébés avant de les séparer de la plante-mère, avec un couteau bien propre. Puis, placez-les pendant 3 semaines dans un sac plastique avec des morceaux de pomme. L’éthylène dégagé par la pomme favorisera le développement et la floraison du tillandsia.

Tillandsia raquette.
Tillandsia raquette. (ISABELLE MORAND / RADIO FRANCE)