Info santé, France info

Marcher c'est bon pour la santé physique et psychique

L'été, c'est souvent l'occasion de faire de belles randonnées. On connaît depuis longtemps les effets de la marche sur la santé physique. De nouvelles études montrent que cette pratique est également bénéfique pour la santé psychique.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

Au palmarès des activités physiques recommandées par les
médecins : la marche. Trente à 40 minutes quotidiennes pourraient
considérablement améliorer notre santé. Il y a deux mille ans, Hippocrate
aurait prononcé cette phrase : "La marche est le meilleur remède pour l'homme ".

L'être humain est fait pour marcher et l'on sait depuis longtemps
que la marche est un très bon remède pour éviter les pathologies chroniques,
explique le Dr Boris Hansel, endocrinologue à l'hôpital Bichat à Paris. La
marche est également bénéfique pour le système cardio-vasculaire car elle oxygène
le cerveau, l'appareil cardio-vasculaire, les poumons, les muscles. Tout cela
va protéger le marcheur contre les maladies cardio-vasculaires.

Lutter contre le diabète et le surpoids

Parmi les fléaux à combattre actuellement, il y a l'obésité
et le diabète. Des études ont montré que la pratique d'une activité physique de
façon modérée, comme la marche rapide, réduisait de 50% le risque de devenir diabétique
dans les deux ans qui suivent. Cela prévient aussi la reprise de poids après
une perte rapide et limite la prise de poids.

L'impact psychique

Depuis peu, on a découvert que la marche a aussi un impact
sur la santé psychique. Elle permettrait de lutter contre la déprime, voire la
dépression. L'efficacité de la marche pour lutter contre la dépression a
été démontrée et comparée à certains antidépresseurs.

Pour cela, il faut la
pratiquer trois à quatre semaines de suite et que ce soit une marche d'intensité
modérée. Cela amplifie la respiration, elle est propice à générer le calme
intérieur et l'équilibre. Le fait de marcher atténue les sentiments négatifs,
évite la rumination mentale. Surtout dans un environnement, un paysage
agréable, la marche régule, apaise nos émotions.

(©)