Info médias, France info

Michel Field : "Ça m’aurait amusé de faire Le Grand oral"

Le concours d’éloquence de France 2 revient pour un 2e numéro, malgré une audience décevante l’année dernière.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Michel Field.
Michel Field. (RADIO FRANCE)

Cette année, neuf candidats âgés de 11 à 39 ans doivent convaincre le jury composé d’Eric Dupont-Moretti, Isabelle Nanty, Caroline Vigneaux, Kheiron et Bertrand Perier. Le vainqueur remportera un contrat d’édition chez Fayard et un chèque de 5 000 euros. C’est Michel Field, le directeur des programmes culturels de France Télévisions, qui a eu l’idée de cette émission. La première n’avait été suivie que par 1,5 million de téléspectateurs.

"La vie d’une émission de télé, ce n’est pas que l’audience brute", rappelle Michel Field sur franceinfo, "Le Grand oral a fait le buzz sur les réseaux sociaux, 10 millions de vues pour la prestation du gagnant, Bill François". Le programme a droit à une deuxième édition car il répond à une mission de service public : "Faire parler des anonymes, montrer que la parole est essentielle dans le lien social. Si on parlait plus, on se bastonnerait moins !", estime Michel Field, qui annonce par ailleurs que Le Grand échiquier, version Anne-Sophie Lapix, va continuer, là aussi malgré de faibles audiences. "On est tellement en bonne santé dans le service public qu’on peut se permettre de prendre des risques avec des émission exigeantes."

Michel Field.
Michel Field. (RADIO FRANCE)