Info culture, France info

Golshifteh Farahani, lumineuse Anna Karénine

L’actrice iranienne joue Anna Karénine pour son premier rôle au théâtre en France.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Anna Karénine à la Cartoucherie de Vincennes, au théâtre de la Tempête jusqu’au 12 juin)

Golshifteh Farahani que l’on voit régulièrement au cinéma (elle était d’ailleurs à Cannes cette année pour Paterson, le dernier film de Jim Jarmusch) n’était jamais montée sur scène en France où elle s’est exilée il y a sept ans pour échapper à la censure et aux menaces du régime iranien. C’est le metteur en scène Gaëtan Vassart qui lui a proposé cette adaptation du célèbre roman de Tolstoï. Elle est donc Anna Karénine, cette femme de la haute société, mariée et mère d’un petit garçon qui tombe amoureuse d’un jeune officier. Elle finira par quitter son mari pour vivre avec son amant, mais elle sera mise au ban de la société pour avoir brisé les conventions.  

Anna Karénine – Golshifteh Farahani : deux femmes libres

Golshifteh Farahani s’est sentie proche du personnage d’Anna Karénine. Comme Anna, l’actrice iranienne a préféré la liberté quel qu’en soit le prix. Elle a fui l’Iran après que les autorités lui aient confisqué son passeport. On lui reprochait d’avoir tourné dans un film américain Mensonges d’état de Ridley Scott mais surtout d’avoir posé bras nus aux côtés de Leonardo di Caprio.  "Anna elle aussi, elle est rejetée par la société parce qu’elle veut vivre entièrement, elle ne peut pas faire de compromis ", explique Golshifteh Farahani.

(Golshifteh Farahani)

Retour sur scène gagnant

Golshifteh Farahani est une actrice lumineuse avec sur scène une formidable présence. Elle a réussi malgré la barrière de la langue, elle ne lit pas le français, à dompter les longues tirades du texte. Entourée d’excellents comédiens issus du conservatoire de Paris, elle est une Anna Karénine aux multiples visages : douce, passionnée, révoltée et finalement perdue. Ce retour au théâtre, la remplit de bonheur car la scène est sa vraie passion : "L’art du théâtre, c’est tellement noble et tellement beau pour moi que je peux vraiment tout donner au théâtre ", déclare la comédienne.

**Anna Karénine à la Cartoucherie de Vincennes, au théâtre de la Tempête jusqu’au 12 juin.

Puis en tournée partir de début octobre et jusqu’au 11 décembre : 4 octobre à Chelles, 7 octobre à Istres, 9 octobre à Albi, 18 octobre à Chartres.**

(Affiche Anna Karenine)
(Anna Karénine à la Cartoucherie de Vincennes, au théâtre de la Tempête jusqu’au 12 juin)