Cet article date de plus d'onze ans.

Le succès d'un blog étudiant sur la présidentielle

Au menu d'Info Campus cette semaine, avec Sandrine Chesnel: bilan d'un blog politique étudiant lancé avant la présidentielle avec l'une des ses animatrices. Mais aussi le mauvais calcul des bourses, un lancer de toques universitaires, un Erasmus pour les créateurs d'entreprise et un classement des villes étudiantes les plus chères.
Article rédigé par Raphaël Ebenstein
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Franceinfo (Franceinfo)
  • Zoom sur le blog politique "2012 est à vous"  destiné aux étudiants, avec l'une de ses animatrices, Marie Camier,
    étudiante en Master à la Sorbonne. Le blog a accueilli de nombreuses
    contributions et commentaires, notamment sur la primaire socialiste et la
    campagne de Marine Le Pen.

 - Une erreur de calcul ? Selon un rapport de la Cour des Comptes, le précédent gouvernement n'a pas pris en compte le calcul du 10e mois des
bourses universitaires. D'où l'obligation de puiser dans les budgets de l'Agence
Nationale de la Recherche et du CNOUS, le centre national des œuvres
universitaires et scolaires, pour procéder au versement !

 - Feu vert de l'Union européenne au projet Erasmus pour jeunes entrepreneurs,
piloté par l'Eurorégion Pyrénées-Méditerranée qui
rassemble les régions Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon, la Catalogne et les
îles Baléares.

  • Paris, sans surprise en tête du palmarès des loyers les plus élevés
    dans les villes étudiantes, établi par le site internet LocServices. Villes les moins chères : Le Mans, Limoges et Poitiers avec des loyers
    compris entre 280 et 290 euros mensuels.

 - Un record du monde insolite décroché la semaine dernière par 250 étudiants
internationaux: celui de lancer de toques universitaires ! Bientôt inscrit au
Guiness des Records, l'événement était organisé par London and Partners,
l'agence chargée de la promotion de la capitale britannique. 25% des étudiants présents à Londres sont étrangers contre 18% pour
l'Académie de Paris.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.