Ici comme ailleurs, France info

Pourquoi le français ne sera pas la langue du futur?

Même si l'apprentissage du français est redevenu tendance dans les écoles publiques américaines, d'ici à 2050, la langue de Molière ne sera pas la plus parlée au monde contrairement à ce qu'affirme une étude publiée en France.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Dans son étude intitulée " La francophonie, une opportunité majeure " , la banque d'investissement Natixis affirme que le français sera la langue du futur, certainement la plus usitée dans le monde, horizon 2050. Pour arriver à cette conclusion, la banque s'est jouée d'une déduction assez simple.

La
langue française est en pleine expansion et se diffuse dans les zones
les plus dynamiques au monde
. Notamment en Afrique subsaharienne. Le
continent africain qui
comptera en 2050 près de 2,5 milliards d'habitants selon les
projections de l'Institut d'Etudes Nationales Démographiques. Donc
logiquement ce seront près 750 millions de personnes qui parleront la
langue de Molière dans trente ans.

Une réalité plus complexe

Le
magazine américain "Forbes" a plongé son nez dans cette étude pour y
découvrir que la méthodologie utilisée par la banque d'investissement
 était discutable
.

Elle
considère comme francophones tous les pays où le français est une langue
officielle. Or ça ne sera peut-être plus le cas dans quelques années. Par
exemple au Sénégal,
la langue officielle est le français mais les Sénégalais parlent
majoritairement le Wolof
.

En réalité, l'anglais sera probablement la langue la plus parlée dans le monde en 2050, juste devant le mandarin.

 

 

 

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)