Hyper revue de presse, France info

Sandy inonde les réseaux sociaux. Ayrault et les 39 heures.

Sandy et les réseaux sociaux : la mobilisation générale. Le Premier ministre face aux lecteurs du Parisien et d'Aujourd'hui en France.Les Français baissent le chauffage : encore un effet de la crise. Et les nouvelles ambitions de Politis sur les Internets.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

Au sommaire

Le Premier ministre face aux lecteurs du Parisien et d'Aujourd'hui en France. Rude concurrence pour Jean-Marc Ayrault, qui partage la Une avec l'ouragan Sandy. A la question : "Si demain, on revenait à 39 heures payées 39 ?", il répond "Pourquoi pas ?" en soulignant qu'il n'y a pas de "sujets tabou". Petite phrase qui a déjà déclenché des réactions à gauche comme à droite, Jean-Marc Ayrault a tenu à préciser sa pensée sur France Info : le débat pourquoi pas, mais pas question pour le gouvernement de revenir sur les 35 heures. Et le courant qui ne passe décidément pas entre l'Elysée et le monde de l'entreprise.

Les Français baissent le chauffage : encore un effet de la crise, c'est ce que confirment des chiffres alarmants publiés dans le Parisien. Aujourd'hui, près d'un foyer français sur deux n'a plus les moyens de se chauffer correctement l'hiver, spécialement les plus de 65 ans.

Les réseaux sociaux s'emparent de #sandy

est devenu l'un des médias les plus efficaces pour suivre l'évolution de la tempête .

Marie Demarque et Hugo Leenhardt, les auteurs du webdocumentaire itinérant Campus Campaign, qui sont en ce moment à New York, ont été marqués par la manière dont le réseau de micro-blogging est utilisé par les habitants et les sur place. Les internautes ont échangé jusqu'à 10 photos par seconde sur Instagram.

Des photos qui se sont parfois avérées être fausses, des "fakes", pour ne pas vous laisser abuser, le blog Big Browser du monde.fr vous donne quelques conseils utiles.

Toujours sur les réseaux sociaux ce matin, de nombreux internautes remarquaient que le passage de #Sandy en Haïti il y a quelques jours n'avait
pas eu autant d'écho... La tempête a causé la mort de 51 personnes sur place. Sur
Twitter, nous vous recommandons de suivre Amélie Baron, correspondante de France
Info, RFI et France 24 à Port au Prince qui raconte au jour le jour la
situation sur l'île, où après la tempête, la population doit faire
face à une crise alimentaire.

Politis se renforce sur le net

C'est notre choix ce matin sur le Web : un
reportage multimédia sur la vie quotidienne dans un centre éducatif fermé, à
regarder et écouter sur le site de l'hebdomadaire Politis.

Ce
centre, situé près du Mans, accueille 12 de mineurs récidivistes placés ici
par le juge des enfants. Sur place, une équipe éducative tente de
responsabiliser ces adolescents.

 

Ce
reportage est un diaporama sonore à regarder sur le site de Politis. Il
a été mis en ligne en complément d'un dossier très complet que vous trouverez
dans la version papier du journal. Réalisé par Erwan Manac'h qui notre invité
ce matin pour parler de son travail et de l'arrivée de ces nouveaux modes de
narration sur le site Web de l'hebdomadaire.  

A découvrir aussi sur Politis, l'excellent Webdocumentaire "La Duce Vita".

 

(©)