Cet article date de plus de huit ans.

Uber recrute au sein du gouvernement français

Un ex-conseiller du secrétaire d'Etat aux Transports vient d'être nommé directeur de la communication de la branche française de l'entreprise de VTC, qui continue de faire polémique. Un conseiller qui jusqu'ici, ne semblait pas trop aimer la start-up américaine.
Article rédigé par Thomas Rozec
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
  (© Capture d'écran Twitter)

 C'est ce qu'on appelle un demi-tour. Jusqu'à début juin, Grégoire Kopp était encore conseiller en communication auprès d'Alain Vidalies, secrétaire d'Etat aux Transports. Seulement voilà, comme le jeune homme l'a lui même annoncé sur le net, il va prochainement quitter l'équipe (c'est officiel) pour rejoindre une entreprise qui n'en finit plus de faire la Une : Uber.

Déjà, la transistion des Transports à Uber peut faire sourire, vu les relations plutôt tendues qu'entretiennent les pouvoirs publics avec l'entreprise américaine de VTC. Mais il y a mieux. Comme l'a repéré notre confrère de Télérama, Grégoir Kopp n'a pas toujours été tendre avec son nouvel employeur :

De son côté, le tout nouveau dir'com assume totalement.

On le croit sur parole. Par ailleurs, il était aujourd'hui reçu par la commission de déontologie pour s'assurer qu'il n'y a pas de conflit d'intérêt dans ce changement de poste. Selon le principal intéressé, qui l'a dit à nos confrères du Monde, peu de chances que ce soit le cas : il n'avait pas la main sur les dossiers stratégiques et, surtout, les questions liées aux taxis et aux VTC dépendent d'un autre ministère, celui de l'Intérieur, où il n'a jamais mis le pied.

Dans France Info Numérique, nous avons également  évoqué les annonces d'Oculus; les dernières révélations liées au celebgate ;

et

; la condamnation d'une icône involontaire des manifs du parc Gezi en Turquie et le bouleversant hommage à Jerry Collins à voir ci-dessus.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.