Cet article date de plus de neuf ans.

Selon Facebook, Harry Potter est le livre préféré des Français

Surfant sur la mode du Book Bucket Challenge, le réseau social a compilé les top 10 partagés en ligne des livres qui ont le plus touché les lecteurs français.
Article rédigé par Judith Chetrit
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 5 min
  (La sortie du tome "Harry Potter et les reliques de la mort" à Lille en 2007 © Maxppp)

A chaque classement des livres préférés des Français, ses critères. Les livres qui se vendent le plus, le choix des internautes ou des bibliothèques. Facebook a désormais son propre classement. Grâce aux données récoltées et croisées du Book Bucket Challenge, ce défi consistant à sélectionner les dix livres les plus marquants de votre vie, le réseau social est en mesure d'affirmer qu'Harry Potter est le livre favori des Français. 

En seconde position, on retrouve Le Petit Prince d'Antoine de Saint-Exupéry puis le roman d'horreur Ça de l'écrivain américain Stephen King. Si l'on se concentre sur les auteurs français, les Fleurs du mal de Charles Baudelaire arrivent en cinquième position et sont suivies par L'Étranger d'Albert Camus et Les Fourmis de Bernard Werber respectivement à la huitième et neuvième place.

A partir de ces classements également effectués en Inde, en Italie, aux Etats-Unis ou au Brésil, on se rend compte que les sept tomes d'Harry Potter arrivent également en tête. Les écrivains français font également partie de quelques top 10 comme Il Piccolo Principe , soit Le Petit Prince traduit en italien. Les lecteurs américains ont, eux, placé dans leurs top 10 des bouquins qui ne figurent même pas parmi les 100 oeuvres préférées des Français comme Le Hobbit de J.R.R Tolkien ou encore la Bible qui arrive en sixième position.

Derrière ce classement à retrouver en intégralité, on retrouve également une sociologie des participants au Book Bucket Challenge : un âge moyen de 36 ans et un public féminin à 74%.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.