franceinfo junior , France info

franceinfo junior. Où en est le débat sur le Brexit ?

Alors que le débat continue pour acter la sortie de la Grande-Bretagne de l'UE, franceinfo junior fait le point sur le sujet. Pour répondre aux questions de collégiens : Patrick Martin-Genier, enseignant à Sciences Po et spécialiste des questions européennes.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Un chapeau porté par un  manifestant anti-Brexit devant le Parlement à Londres (Grande-Bretagne), le 28 février 2019.
Un chapeau porté par un  manifestant anti-Brexit devant le Parlement à Londres (Grande-Bretagne), le 28 février 2019. (ANDY RAIN / EPA)

La Grande-Bretagne va-t-elle bientôt sortir de l'Union européenne ? La date du Brexit reste pour l'instant fixée au 29 mars. Mais dans l'air, plane toujours la question d'un report de cette date voire l'éventualité d'un nouveau référendum. Où en est-on des débats et du Brexit ? C'est le sujet du jour de franceinfo junior. Au micro ce lundi, trois élèves de sixième du collège Théodore Monod à Ottmarsheim (Haut-Rhin). Pour leur répondre : Patrick Martin-Genier, enseignant à Sciences Po, spécialiste des questions européennes. Il est l'auteur de L'Europe a-t-elle un avenir ? disponible chez Studyrama

Romain, élève en sixième, pose la première question : il se demande qui est à l'origine du Brexit. "Il y a eu un référendum qui a eu lieu en 2016 pour savoir si la Grande-Bretagne devait rester dans l'Union européenne. C'est la Première ministre Theresa May qui a écrit un courrier au président du Conseil européen et au président de la Commission européenne" annonçant le début du processus pour quitter l'UE. "C'est l'article 50 sur le traité sur l'Union européenne."

Négocier la sortie de l'UE

"Pourquoi faire un aussi grand débat, qui dure longtemps ?" demande à son tour Florian, élève en sixième. Réponse de l'invité du jour : "C'est très long, très laborieux parce que on ne peut pas sortir comme ça de l'Union européenne : il y a tout un processus. La Première ministre avait écrit un courrier, ensuite il faut négocier les termes de sortie, détaille Patrick Martin-Genier. Ensuite il faut négocier l'accord futur de ce pays à l'Union euroépenne : que va-t-on faire, comment va-t-on continuer à entretenir des relations ? Tout ça doit être dans des documents." En l'occurence, il s'agit d'un "document de 500 pages pour régler les modalités du divorce, c'est très important. L'accord politique pour la suite, c'est une vingtaine de pages. Ça a mis des heures, des journées, des mois pour rédiger ce document. Et on sait que les députés britanniques sont très divisés à ce sujet. Cela a pris minimum deux ans, peut-être qu'il y aura encore une autre période pour en reparler." Sur cette page, vous pouvez réécouter l'émission franceinfo junior du jour qui fait le point sur le Brexit.

franceinfo junior, une émission en partenariat avec le magazine d\'actualités pour enfants 1jour1actu et 1jour1actu.com.
franceinfo junior, une émission en partenariat avec le magazine d'actualités pour enfants 1jour1actu et 1jour1actu.com. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Un chapeau porté par un  manifestant anti-Brexit devant le Parlement à Londres (Grande-Bretagne), le 28 février 2019.
Un chapeau porté par un  manifestant anti-Brexit devant le Parlement à Londres (Grande-Bretagne), le 28 février 2019. (ANDY RAIN / EPA)