Cet article date de plus de cinq ans.

franceinfo junior. Comment sont fabriquées les pubs ?

écouter (5min)

Cette semaine, franceinfo junior pose son micro à l'hôpital Robert-Debré, à Paris. Nos petits journalistes du jour enquêtent sur les coulisses des publicités.

Article rédigé par
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Les affiches de publicité Yves Saint Laurent ont crée la polémique. (MAXPPP)

Bientôts finies les pubs sexistes ou discriminatoires dans les rues ou le métro ? C'est ce que souhaite le Conseil de Paris. À l'occasion du vote attribuant le marché du mobilier urbain d'information au groupe JCDecaux, mardi 28 mars, la ville en a profité pour aborder la question.

Des clauses précises

Le nouveau contrat conclu avec l'entreprise prévoit ainsi que cette dernière s'engage à s'assurer qu'aucune publicité sexiste ou discriminatoire ne soit diffusée sur le réseau d'affichage qui dépend de la mairie. Dans le sillage de Londres et Genève, "Paris montre la voie en décidant d'actionner tous les leviers en sa possession pour empêcher la diffusion, la promotion et la valorisation d'images dégradantes pour certaines catégories de citoyens", a expliqué la maire de Paris, Anne Hidalgo, dans un communiqué repris par l'Agence-France-Presse. Dernières, des campagnes de pub ont fait des vagues. Cela a été le cas avec des affiches pour la maison de haute couture Yves-Saint-Laurent, qui a fait polémique début mars. Elles étaient accusées de renvoyer une image dégradante et choquante des femmes. Des plaintes ont été déposées et la campagne d'affichage a finalement été retirée.

Comment ça se fait qu'on entend toujours la même pub ? Qui fait les pub ?

Depuis l'hôpital Robert-Debré à Paris, cinq enfants et ados posent leurs questions au micro de franceinfo junior. Pour leur répondre, Frank Tapiro, publicitaire, PDG de l'agence Hémisphère Droit.

Réécoutez les sujets de la semaine sur franceinfo junior

► Lundi 10 avril, des enfants ont posé leurs questions sur la situation en Guyane

► Mardi 11 avril, ils ont posé des questions sur les espions

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.