Femmes d'exception, France info

De pilote d'avion à nonne bouddhiste : "L'envol du silence" de Dominique Marchal

Rien ne prédestinait Dominique Marchal, riche héritière née Bruxelles en 1944, à devenir nonne bouddhiste à Katmandou. Cinq ans après son ordination à 63 ans, elle raconte son parcours dans un livre "L'envol du silence", paru en février dernier chez NiL éditions.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

Comment l'aventurière casse-cou, éprise de liberté a vécu sa passion de
l'aviation et de la montagne, jusqu'à découvrir la sagesse tibétaine
lors d'une expédition sur l'Everest ?

C'est un tournant dans la vie mouvementée de Dominique Marchal. En 1986, l'alpiniste Jean Troillet lui propose de faire partie d'une expédition sur l'Everest. Elle se retrouve pendant 2 mois au camp de base à plus de 5.000 mètres d'altitude, aux côtés de Pierre Béghin et Jean Affanassief. Premiers contacts avec la sagesse tibétaine.

Trois ans plus tard, elle rencontre le Dalaï-lama, et l'envie de s'installer au Népal fait son chemin. Elle saute le pas en 1995. Et de 2000 à 2007, elle crée et gère une clinique de charité à Katmandou. Et c'est tout naturellement, qu'elle poursuit sa conversion, en se faisant ordonner nonne bouddhiste en 2008.

Quand on lui demande si elle regrette sa vie d'avant, Dominique Marchal assure qu'elle ne s'est jamais sentie aussi bien. L'héritière ruinée par l'un de ses trois maris ne culpabilise plus de sa richesse. La jeune femme séductrice n'a plus à se soucier de son apparence. La mère de deux petits garçons n'a plus à se battre pour gagner leur amour. L'aviatrice, première femme pilote privée en Suisse sait qu'elle a été au bout de sa passion. L'enfant qui refusait les dogmes de la religion catholique a finalement trouvé sa voie dans les montagnes du Népal.

C'est ce cheminement intérieur que Dominique Marchal raconte aujourd'hui dans "Femmes d'exception" sur France Info et dans son livre L'envol du silence , chez NiL éditions.

(©)