Expliquez-nous, France info

Expliquez-nous... les opérateurs de téléphonie mobile

Alors que les négociations se poursuivent sur le rachat de Bouygues Télécom par Orange, France Info dresse l'état des lieux du marché du mobile.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Antennes de téléphonie mobile©MAXPPP)

Quatre opérateurs de téléphonie mobile existent encore en France. Orange, Numéricable-SFR, Bouygues Telecom et Free. En 30 ans, le marché a énormément changé, aussi bien du côté des opérateurs eux-mêmes, que de la technologie, des tarifs ou du nombre d'abonnés. 

Les débuts des années 80

L’aventure du mobile en France commence avec Radiocom 2000, de l'opérateur historique France Télécom en 1986, avec de gros téléphones analogique dans les voitures. Côté privé, la marque SFR est créée dès 1986. En 1991, France Télécom lance le Bi-Bop, premier téléphone de poche, un bébé mort-né. 

GSM

Car en 1992, tout bascule avec une nouvelle norme, le GSM. France Télécom lance Itineris et SFR suit quelques mois plus tard sur cette nouvelle technologie. En 1996, un troisième opérateur débarque. C'est Bouygues, qui séduit les jeunes avec ses forfaits attractifs.

 

Les cartes prépayées arrivent en 1997. En 2001, Itineris devient Orange et en 2004 arrive la 3G qui permet l'internet mobile. Le marché se stabilise, et d'ailleurs, les trois opérateurs mobile seront condamnés pour entente en 2005. 

La révolution Free  

En 2012, Free arrive et met fin à ce ménage à trois en proposant des tarifs très bas, comme des forfaits à 20 euros en illimité. La guerre des prix commence, alors que la 4G arrive. SFR perd beaucoup d'argent et se fait racheter 13 milliards d'euros par Altice-Numéricable de l'homme d'affaire Patrick Drahi en 2014.

 

De son coté, Free constitue son propre réseau. En 2014, Bouygues Telecom tombe dans le rouge à son tour, et Orange est prêt à l'absorber. Deux ans après l'arrivée de Free, la facture moyenne des mobiles a chuté de 30% pour les Français mais plusieurs milliers d'emplois ont disparu dans le secteur.   

Classement des opérateurs

C’est Orange qui est leader du marché avec 27,5 millions d'abonnés, devant Numéricable-SFR (21 millions), Bouygues (11 millions), Free (11 millions).  

Après, il existe les opérateurs dits "virtuels", comme Auchan Télécom, qui louent le réseau d'un des quatre grands opérateurs.

 

Au total, il y a environ 77 millions d'abonnements en France alors qu'on compte bien moins d'habitants en âge d'avoir un téléphone. Cela s’explique par le fait que certains possèdent  plusieurs abonnements. 

Couverture des mobiles    

D’après l'Autorité de régulation des communications électroniques (Arcep), en juillet 2015, Orange couvrait 76% de la population en 4G, Bouygues Telecom 72%, Free 52%, et Numéricable-SFR, 39%. Il s’agit de bien de la population, mais pas de surface du territoire, qui est beaucoup plus réduite. C’est logique puisque les abonnés sont en majorité en milieu urbain.

 

Quant aux fameuses zones blanches, qui n’ont même pas la 2G, elles représentent environ 5% du territoire, selon l'Arcep.

Toutes les vidéos d'Expliquez-nous sont à retrouver ici

(Antennes de téléphonie mobile©MAXPPP)