Expliquez-nous, France info

Expliquez-nous ... les "midterms"

Barack Obama est en position délicate à l'occasion des "midterms" aux Etats-Unis. Le président démocrate craint une poussée républicaine au Congrès. Les "midterms", c’est quoi ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Le Capitole, siège du Congrès à Washington©MAXPPP)

Les "midterms" c'est le mot anglais pour désigner les élections de mi-mandat (notamment législatives) aux Etats-Unis. Elles se déroulent à la moitié du mandat du président. Barack Obama ayant été réélu en 2012 pour un mandat de quatre ans, la mi-mandat est atteinte.

Congrès

Les élections législatives concernent le Congrès. La totalité de la Chambre de représentants va être renouvelée   (435 sièges). Les Représentants sont des élus dont le mandat est court, deux ans seulement.

Au Sénat, les électeurs américains vont renouveler environ un tiers des sièges. (36 sièges sur 100). Un sénateur aux Etat-Unis a un mandat de six ans et le Sénat est renouvelé par tiers tous les deux ans.

Elections redoutées par le président

Ces élections sont délicates pour le président en place car elles sont en général des élections-sanction. Les Américains peuvent donner un carton jaune au chef de l'Etat puisqu'ils l'ont vu à l'œuvre. Par ailleurs, la participation est plus faible que pour les élections qui tombent en même temps que la présidentielle. Et ceux qui voteront le plus seront probablement les Républicains, hostiles au président actuel.

Fin de mandat difficile  

Aujourd'hui, la Chambre des représentants est Républicaine et devrait le rester. En revanche, le Sénat, actuellement démocrate, pourrait passer aux mains des Républicains à l'occasion des "midterms".

Résultat, le Congrès (Sénat + Chambre des représentants) pourrait être dominé par le camp adverse de Barack Obama.

Un président démocrate face à un congrès Républicain ne peut plus faire grand chose politiquement pour les deux dernières années de son mandat. Cela dit d'autres présidents américains ont perdu le Congrès en cours de mandat. Georges W. Bush en 2006, Bill Clinton en 1994, Ronald Reagan en 1986.

Les autres scrutins des "midterms"

Après, il n'y a pas que le Congrès. Les "midterms" sont aussi l’occasion d’autres élections. 36 Etats vont élire un nouveau gouverneur. Des maires seront également renouvelés. Enfin, les Etats organisent des référendums sur des sujets de société, comme le droit à l'avortement, la légalisation du cannabis, des questions sociales aussi, comme l'augmentation du salaire minimum.  Bref, les élections de mi-mandat, avec leurs multiples scrutins, permettent de prendre le pouls de l'opinion publique américaine.

   

(Le Capitole, siège du Congrès à Washington©MAXPPP)