Expliquez-nous, France info

Expliquez-nous ... les assistants parlementaires

Le Front national est soupçonné de fraude sur l'utilisation de 20 assistants parlementaires au Parlement européen. C'est quoi un assistant parlementaire ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Le Palais Bourbon©MAXPPP)

Un assistant parlementaire est une personne qui aide un député, un sénateur et aussi un député européen. Au Parlement français, cette fonction a été créée en 1975. 

Tâches variées

Les assistants parlementaires s’occupent de différents travaux. Des tâches assez basiques de secrétariat, comme la prise de rendez-vous, la tenue de l'agenda, les permanences téléphoniques.

Les assistants peuvent aussi exécuter des tâches plus techniques comme la rédaction de discours pour le parlementaire et même carrément la rédaction d'amendements dans le cadre de l'élaboration de la loi.

Beaucoup d'hommes politiques de premier plan ont été assistants parlementaires dans leur jeunesse. Manuel Valls a été attaché parlementaire d'un député de l'Ardèche entre 1983 et 1986.

Enveloppe

A l'Assemblée, chaque député touche 9.500 euros par mois pour payer ses collaborateurs avec éventuellement 50% de plus pour les cotisations sociales.

En général, les députés ont un assistant au Palais Bourbon, et un autre dans leur circonscription. Mais il peut en avoir jusqu'à cinq, avec des temps plein et des temps partiels. Le député se débrouille pour diviser son enveloppe entre ses collaborateurs.

Au Sénat, l'enveloppe est moins épaisse avec 7.550 euros par sénateur, pour cinq assistants maximum là aussi. Au Parlement européen, l’enveloppe est de 21.000 euros.   

Le député est un patron

C'est le principe du député-employeur. Il recrute librement ses assistants, les licencie, fixe les conditions de travail, les salaires. Il y a un contrat de travail de droit privé, des CDI et des CDD. Le CDI est rompu en fin de mandat du député ou en cas de dissolution. Le député peut aussi, s’il le préfère, déléguer à l'Assemblé la gestion de ses collaborateurs.  

Assistants en chiffres

A l'Assemblée, il y a 2.100 assistants et au Sénat 950. L’âge moyen est de 42 ans, le salaire moyen d’environ 3.300 euros. La majorité des assistants a bac + 5 et près des deux-tiers sont des femmes.

Entreprises familiales  

Les assistants parlementaires font parfois partie de la famille du parlementaire. Ce n'est pas illégal et c'est assez répandu puisqu’un député sur cinq emploie un membre de sa famille, épouse, enfant, frère ou cousin. Cette pratique se retrouve aussi bien au PS qu'à l'UMP, l'UDI, chez les Verts et au Front national.

Toutes les vidéos d'Expliquez-nous sont à retrouver ICI

(Le Palais Bourbon©MAXPPP)